English-Video.net comment policy

The comment field is common to all languages

Let's write in your language and use "Google Translate" together

Please refer to informative community guidelines on TED.com

TEDxMidAtlantic

Tyler Cowen: Be suspicious of simple stories

Filmed
Views 315,833

Like all of us, economist Tyler Cowen loves a good story. But in this intriguing talk, he asks us to step away from thinking of our lives -- and our messy, complicated irrational world -- in terms of a simple narrative.

- Economist
In his work, economist Tyler Cowen looks at clues from pop culture, art, food, to gather data and make observations on the world's globalizing culture and commerce. Full bio

I was toldRaconté to come hereici
and telldire youtoi alltout storieshistoires,
On m’a demandé de participer
pour vous raconter une histoire.
00:36
butmais whatquelle I'd like to do is insteadau lieu
telldire youtoi whyPourquoi I'mJe suis suspiciousméfiant ofde storieshistoires,
Je préfère vous expliquer pourquoi
les histoires me laissent sceptique
00:39
whyPourquoi storieshistoires makefaire memoi nervousnerveux.
et me rendent nerveux.
00:43
In factfait, the moreplus inspiredinspiré
a storyrécit makesfait du memoi feelressentir,
En fait, plus une histoire m’inspire,
00:45
verytrès oftensouvent, the moreplus nervousnerveux I get.
plus elle me rend nerveux.
00:49
(LaughterRires)
(Rires)
00:51
SoAlors the bestmeilleur storieshistoires
are oftensouvent the trickiestplus délicate onesceux.
Les plus belles histoires sont
souvent les plus épineuses.
00:52
The goodbien and badmal thingsdes choses about storieshistoires
is thatcette theyils are a kindgentil ofde filterfiltre.
L’avantage et l’inconvénient des récits
est qu’ils agissent comme un filtre.
00:55
TheyIls take a lot ofde informationinformation,
and theyils leavelaisser somecertains ofde itil outen dehors,
Ils absorbent des tonnes d’informations,
00:58
and theyils keepgarder somecertains ofde itil in.
en écartent certaines
et en conservent d’autres.
01:01
ButMais the thingchose about thisce filterfiltre is
thatcette itil alwaystoujours leavesfeuilles the sameMême thingsdes choses in.
L’ennui est que ce filtre retient
systématiquement les mêmes choses.
01:03
You'reVous êtes alwaystoujours left
withavec the sameMême fewpeu simplesimple storieshistoires.
On finit toujours avec
les mêmes histoires simples.
01:07
ThereIl is the oldvieux sayingen disant
thatcette justjuste about everychaque storyrécit
Il y a cette maxime ancienne
qui dit que chaque récit
01:10
can be summedsommé upen haut
as "a strangerétranger camevenu to townville."
se résume finalement
à « un inconnu est arrivé en ville ».
01:13
ThereIl is a booklivre by ChristopherChristopher BookerBooker,
Dans son livre, Christopher Booker
01:16
where heil claimsréclamations there are reallyvraiment
justjuste sevenSept typesles types ofde storieshistoires.
argumente qu’il existe sept types
de narration uniquement :
01:18
ThereIl is monstermonstre, ragschiffons to richesrichesses, questquête,
l’affrontement du monstre,
de la misère à la richesse, la quête,
01:21
voyagevoyage and returnrevenir,
comedycomédie, tragedyla tragédie, rebirthRenaissance.
le voyage et le retour, la comédie,
la tragédie et la renaissance.
01:23
YouVous don'tne pas have to agreese mettre d'accord
withavec thatcette listliste exactlyexactement,
On ne doit pas être forcément
d’accord avec cette liste.
01:27
butmais the pointpoint is thisce:
ifsi youtoi thinkpense in termstermes ofde storieshistoires,
Le message est celui-ci :
quand on réfléchit en termes de récit,
01:30
you'retu es tellingrécit yourselftoi même the sameMême thingsdes choses
over and over againencore.
on serine les mêmes choses
encore et encore.
01:33
ThereIl was a studyétude doneterminé,
wenous askeda demandé somecertains people-personnes--
Il existe une étude qui demande aux gens
01:37
peoplegens were askeda demandé to describedécrire theirleur livesvies.
de décrire leur vie.
01:46
WhenQuand askeda demandé to describedécrire theirleur livesvies,
Quand on leur demande ça,
01:49
whatquelle is interestingintéressant
is howComment fewpeu peoplegens saidm'a dit "messdésordre".
il est curieux de constater que très peu
de personnes la décrivent comme chaotique.
01:51
(LaughterRires)
(Rires)
01:54
It'sIl a probablyProbablement the bestmeilleur answerrépondre,
I don'tne pas meansignifier thatcette in a badmal way.
C’est probablement la meilleure réponse
et je vois cela de manière positive.
01:56
"MessMess" can be liberatinglibérateur,
"messdésordre" can be empoweringautonomiser,
Le chaos peut être salvateur
et source d'émancipation.
02:00
"messdésordre" can be a way
ofde drawingdessin uponsur multipleplusieurs strengthspoints forts.
Le chaos peut être un moyen
de tirer parti de multiples forces.
02:02
ButMais whatquelle peoplegens wanted to saydire was,
"MyMon life is a journeypériple."
Cependant, les gens souhaitent
dire que leur vie est un voyage.
02:06
51% wanted to turntour
hisle sien orou hersa life intodans a storyrécit.
51% d’entre eux cherchent
à transformer leur vie en un récit.
02:10
11% saidm'a dit, "MyMon life is a battlebataille."
AgainEncore une fois, thatcette is a kindgentil ofde storyrécit.
11% affirment que leur vie est un combat.
Voilà encore une sorte d’intrigue.
02:15
8% saidm'a dit, "MyMon life is a novelroman."
5% saidm'a dit, "MyMon life is a playjouer."
8% affirment que leur vie est un roman.
5%, que leur vie est un pièce de théâtre.
02:20
I don'tne pas thinkpense anyonen'importe qui saidm'a dit,
"MyMon life is a realityréalité TVTV showmontrer."
Je crois que personne n'a dit :
« Ma vie, c'est de la télé réalité. »
02:24
(LaughterRires)
(Rires)
02:27
ButMais againencore, we'reétaient imposingimposant ordercommande
on the messdésordre wenous observeobserver,
On impose un ordre au chaos
que nous observons,
02:28
and it'sses takingprise the sameMême patternsmodèles,
qui adopte les mêmes motifs.
02:32
and the thingchose is whenquand somethingquelque chose
is in the formforme ofde a storyrécit,
Quand un événement
est à la forme narrative,
02:34
oftensouvent, wenous rememberrappelles toi itil whenquand wenous shouldn'tne devrait pas.
on s’en souvient,
même quand ceci n’est pas nécessaire.
02:37
SoAlors howComment manybeaucoup ofde youtoi knowconnaître the storyrécit
Combien parmi vous connaissent l’histoire
02:39
about GeorgeGeorge WashingtonWashington
and the cherryCerise treearbre?
de George Washington et du cerisier ?
02:41
It'sIl a notne pas obviousévident thatcette is
exactlyexactement whatquelle happenedarrivé.
Ce n’est pas clair
si ça s'est passé ainsi.
02:44
The storyrécit ofde PaulPaul RevereRevere, it'sses notne pas obviousévident
thatcette thatcette is exactlyexactement the way itil happenedarrivé.
L’histoire de Paul Revere :
on n'est pas certains des faits.
02:46
SoAlors againencore, wenous should be
suspiciousméfiant ofde storieshistoires.
Nous devons nous méfier des histoires.
02:51
We'reNous sommes biologicallybiologiquement programmedprogrammé
to respondrépondre to themleur.
On est programmés
biologiquement pour y réagir.
02:55
TheyIls containcontenir a lot ofde informationinformation.
TheyIls have socialsocial powerPuissance.
Elles contiennent beaucoup d’informations.
Elles ont un pouvoir social.
02:58
TheyIls connectrelier us to otherautre peoplegens.
Elles nous relient aux autres.
03:01
SoAlors theyils are like a candybonbons thatcette we'reétaient fednourris
Ce sont en fait des douceurs
dont on nous nourrit
03:03
whenquand wenous consumeconsommer politicalpolitique informationinformation,
whenquand wenous readlis novelsdes romans.
quand nous lisons des informations
politiques ou des romans.
03:05
WhenQuand wenous readlis non-fictionla non-fiction bookslivres,
we'reétaient reallyvraiment beingétant fednourris storieshistoires.
Quand nous lisons de la non fiction,
on ingurgite des histoires.
03:09
Non-fictionNon fiction is, in a sensesens,
the newNouveau fictionfiction.
La non fiction est la nouvelle fiction.
03:12
The booklivre maymai happense produire to saydire truevrai thingsdes choses,
Le livre dit sans doute
des choses réelles,
03:15
butmais againencore, everything'stout est takingprise
the sameMême formforme ofde thesecelles-ci storieshistoires.
mais il adopte les mêmes
typologies que les intrigues.
03:18
SoAlors whatquelle are the problemsproblèmes
ofde relyingen s’appuyant too heavilyfortement on storieshistoires?
Pourquoi est-ce épineux
de trop croire aux histoires ?
03:22
YouVous viewvue yourvotre life like thisce
Vous envisagez votre vie ainsi
03:26
insteadau lieu ofde the messdésordre
thatcette itil is orou itil oughtdevrait to be.
au lieu du chaos qu’elle est
réellement ou devrait être.
03:28
ButMais moreplus specificallyPlus précisément,
I thinkpense ofde a fewpeu majorMajeur problemsproblèmes
Plus concrètement, je crois que
des problèmes majeurs surviennent
03:31
whenquand wenous thinkpense too muchbeaucoup
in termstermes ofde narrativerécit.
quand on pensent trop
en termes de narration.
03:35
FirstPremière, narrativesrécits tendtendre to be too simplesimple,
D’abord, les narrations sont
souvent trop simples.
03:39
for the pointpoint ofde a narrativerécit
is to stripbande itil awayun moyen,
Le but est de les rendre
les plus simples possible,
03:41
notne pas justjuste intodans 18 minutesminutes,
non pas en 18 minutes,
03:43
butmais mostles plus narrativesrécits
youtoi can presentprésent in a sentencephrase orou twodeux.
mais pour la plupart,
en deux ou trois phrases.
03:45
WhenQuand youtoi stripbande awayun moyen detaildétail,
Quand on apure un récit de ses détails
03:48
youtoi tendtendre to telldire storieshistoires
in termstermes ofde goodbien versuscontre evilmal,
on finit souvent par le présenter
de manière dichotomique,
03:50
whetherqu'il s'agisse it'sses a storyrécit about yourvotre ownposséder life
orou a storyrécit about politicspolitique.
qu’il s’agisse du récit de votre vie
ou de la politique.
03:54
I knowconnaître somecertains thingsdes choses actuallyréellement are
goodbien versuscontre evilmal, wenous alltout knowconnaître thisce, right?
Je sais, parfois il y a vraiment des bons
et des méchants. Nous le savons tous.
03:58
ButMais I thinkpense, as a generalgénéral ruleRègle,
Mais en général, selon moi,
04:02
we'reétaient too inclinedinclinée to telldire
the goodbien versuscontre evilmal storyrécit.
on se laisse facilement tenter de raconter
une histoire de bons et de méchants.
04:03
As a simplesimple ruleRègle ofde thumbpouce,
Petite règle fondamentale :
04:07
justjuste imagineimaginer thatcette everychaque timetemps
you'retu es tellingrécit a goodbien versuscontre evilmal storyrécit,
à chaque fois que vous racontez
un récit de bons et de méchants,
04:09
you'retu es basicallyen gros loweringabaissement yourvotre IQIQ
by tenDix pointspoints orou moreplus.
imaginez que votre QI diminue
d'environ 10 points.
04:13
IfIf youtoi justjuste adoptadopter thatcette
as a kindgentil ofde innerinterne mentalmental habithabitude,
En adoptant une telle habitude mentale,
04:17
it'sses, in mymon viewvue, oneun way to get
a lot smarterplus intelligent prettyjoli quicklyrapidement.
vous allez rapidement devenir plus malin.
04:20
YouVous don'tne pas have to readlis anytout bookslivres.
Pas besoin de lire.
04:24
JustJuste imagineimaginer yourselftoi même pressingpressage a buttonbouton
Imaginez que vous poussez sur un bouton
04:25
everychaque timetemps youtoi telldire
the goodbien versuscontre evilmal storyrécit,
chaque fois que vous racontez
une histoire de bons et de méchants.
04:27
and by pressingpressage thatcette buttonbouton,
Pousser sur ce bouton
04:30
you'retu es loweringabaissement yourvotre IQIQ
by tenDix pointspoints orou moreplus.
fait baisser votre QI de 10 points.
04:32
AnotherUn autre setensemble ofde storieshistoires thatcette are popular-populaire--
D’autres types de récits sont populaires.
04:35
ifsi youtoi knowconnaître OliverOliver Stone'sDe Pierre moviesfilms,
orou MichaelMichael Moore'sDe Moore moviesfilms,
Si vous connaissez les films
d’Oliver Stone ou de Michael Moore,
04:37
youtoi can'tne peut pas makefaire a moviefilm and saydire:
"ItIl was alltout a biggros accidentaccident."
il est impossible de réaliser un film
et dire : « Ce n'était qu'un accident ».
04:40
No, itil has to be a conspiracyconspiration,
peoplegens plottingtraçage togetherensemble,
Forcément, il y a conspiration,
des gens complotent ensemble.
04:44
becausecar in a storyrécit,
a storyrécit is about intentionintention.
Car dans un fil narratif,
il y a une intention.
04:48
A storyrécit is notne pas about spontaneousspontané ordercommande
orou complexcomplexe humanHumain institutionsinstitutions
Pas d'ordre spontané dans les récits
ou des institutions humaines complexes,
04:52
whichlequel are the productproduit ofde humanHumain actionaction,
butmais notne pas ofde humanHumain designconception.
le produit d'actions humaines,
mais pas de conception humaine.
04:56
No, a storyrécit is about evilmal peoplegens
plottingtraçage togetherensemble.
Non. Une histoire parle de gens
malveillants qui complotent.
04:59
SoAlors whenquand youtoi hearentendre storieshistoires about plotsparcelles,
Chaque fois que vous entendez
une histoire de conspiration,
05:03
orou even storieshistoires about goodbien peoplegens
plottingtraçage thingsdes choses togetherensemble,
même une belle histoire de gens
bienveillants qui complotent,
05:06
justjuste like whenquand you'retu es watchingen train de regarder moviesfilms,
c’est comme regarder un film,
05:09
thisce, againencore, is reasonraison to be suspiciousméfiant.
vous avez toutes les raisons
d’être sceptique.
05:11
As a goodbien ruleRègle ofde thumbpouce, ifsi you'retu es askingdemandant:
Votre bonne réaction est de vous demander
05:14
"WhenQuand I hearentendre a storyrécit, whenquand should I
be especiallynotamment suspiciousméfiant?"
quand vous devez vraiment
faire attention avec une histoire.
05:16
IfIf youtoi hearentendre a storyrécit and youtoi thinkpense:
"WowWow, thatcette would makefaire a greatgénial moviefilm!"
Quand l’histoire vous fait penser
que ça ferait un film incroyable.
05:19
(LaughterRires)
(Rires)
05:24
That'sC'est whenquand the "uh-ohUh-oh" reactionréaction
should poppop in a bitbit moreplus,
A ce moment-là, vous devez prendre
davantage de recul
05:25
and youtoi should startdébut thinkingen pensant in termstermes
et commencer à réfléchir en termes
05:29
ofde howComment the wholeentier thingchose
is maybepeut être a bitbit ofde a messdésordre.
de niveau de chaos potentiel
dans cette histoire.
05:31
AnotherUn autre commoncommun storyrécit orou storylinescénario is
the claimprétendre thatcette wenous "have to get toughdure".
Un autre fil narratif habituel est
la revendication : « Nous devons sévir. »
05:35
You'llVous aurez hearentendre thisce in soalors manybeaucoup contextscontextes.
On entend ça dans de nombreux contextes :
05:41
WeNous have to get toughdure withavec the banksbanques.
WeNous had to get toughdure withavec the laborla main d'oeuvre unionssyndicats.
on doit sévir avec les banques,
on doit sévir avec les syndicats,
05:43
WeNous needavoir besoin to get toughdure
withavec somecertains otherautre countryPays,
on doit sévir avec certains États,
05:48
somecertains foreignétranger dictatordictateur,
someoneQuelqu'un we'reétaient negotiatingnégocier withavec.
certains dictateurs étrangers,
les personnes avec qui nous négocions.
05:50
AgainEncore une fois, the pointpoint is notne pas
againstcontre gettingobtenir toughdure.
Il ne s’agit pas d’être opposé à sévir.
05:54
SometimesParfois wenous should get toughdure.
Il arrive que nous devions sévir.
05:57
ThatQue wenous got toughdure withavec the NazisNazis
was a goodbien thingchose.
Sévir avec les Nazis fut une bonne chose.
05:58
ButMais thisce is againencore a storyrécit wenous falltomber backarrière
uponsur alltout too readilyfacilement, alltout too quicklyrapidement.
Ça reste néanmoins une histoire sur
laquelle nous nous reposons trop aisément.
06:02
WhenQuand wenous don'tne pas reallyvraiment knowconnaître
whyPourquoi somethingquelque chose happenedarrivé,
Quand on ne sait pas exactement
les causes d'un événement,
06:08
wenous blamefaire des reproches someoneQuelqu'un, and wenous saydire:
"WeNous needavoir besoin to get toughdure withavec themleur!"
on rejette la faute sur autrui :
« On doit sévir ! »
06:10
As ifsi itil had neverjamais occurredeu lieu
to yourvotre predecessorprédécesseur,
Comme si cette idée
n’avait jamais traversé
06:14
thisce ideaidée ofde gettingobtenir toughdure.
l’esprit de votre prédécesseur.
06:16
I viewvue itil usuallyd'habitude
as a kindgentil ofde mentalmental lazinessparesse.
Je pense qu’il s’agit
d’une paresse mentale.
06:18
It'sIl a a simplesimple storyrécit youtoi telldire:
"WeNous needavoir besoin to get toughdure,
C’est une histoire facile
à se raconter : « On doit sévir.
06:21
wenous needednécessaire to get toughdure,
wenous will have to get toughdure."
On aurait dû durcir le ton.
On va devoir prendre des actes forts. »
06:25
UsuallyGénéralement, thatcette is a kindgentil ofde warningAttention signalsignal.
D’habitude, ce signal est une alerte.
06:27
AnotherUn autre kindgentil ofde problemproblème withavec storieshistoires is
Les histoires posent un autre pépin.
06:31
youtoi can onlyseulement fiten forme soalors manybeaucoup storieshistoires
intodans yourvotre mindesprit at onceune fois que,
On ne peut se rappeler
qu’un certain nombre d’histoires,
06:34
orou in the coursecours ofde a dayjournée,
orou even over the coursecours ofde a lifetimedurée de vie.
que ce soit pendant la journée
ou durant notre vie.
06:38
SoAlors yourvotre storieshistoires are servingportion
too manybeaucoup purposesfins.
Nos récits sont au service
de beaucoup trop d’objectifs.
06:41
For instanceexemple, justjuste to get
outen dehors ofde bedlit in the morningMatin,
Prenons un exemple, le matin,
pour nous extirper de notre lit
06:44
youtoi telldire yourselftoi même the storyrécit
on se raconte l’histoire
06:46
thatcette yourvotre jobemploi is reallyvraiment importantimportant,
whatquelle you'retu es doing is reallyvraiment importantimportant
que notre boulot est vraiment important,
que ce qu’on fait est super important.
06:49
(LaughterRires)
(Rires)
06:52
and maybepeut être itil is, butmais I telldire myselfmoi même
thatcette storyrécit even whenquand it'sses notne pas.
C’est peut-être vrai mais je me raconte ça
même quand ce n’est pas vrai.
06:54
And youtoi knowconnaître whatquelle? ThatQue storyrécit workstravaux.
Vous savez quoi ? Ça marche !
07:00
ItIl getsobtient memoi outen dehors ofde bedlit.
Je me lève le matin.
07:02
It'sIl a a kindgentil ofde self-deceptionaveuglement,
C’est une auto-illusion.
07:04
butmais the problemproblème comesvient
whenquand I needavoir besoin to changechangement thatcette storyrécit.
Les ennuis commencent
quand je dois modifier la narration.
07:06
The wholeentier pointpoint ofde the storyrécit is
thatcette I grabsaisir ontosur itil and I holdtenir itil,
L’idée d’avoir cette histoire
est que je m’y accroche
07:09
and itil getsobtient memoi outen dehors ofde bedlit.
et ça me permet de me sortir du lit.
07:13
SoAlors whenquand I'mJe suis reallyvraiment doing somethingquelque chose
thatcette is actuallyréellement justjuste a wastedéchets ofde timetemps,
Dès que je fais quelque chose
qui est vraiment une perte de temps,
07:15
in mymon messdésordre ofde a life,
dans ce chaos qu’est ma vie,
07:19
I'mJe suis too tiedattaché intodans mymon storyrécit
thatcette got memoi outen dehors ofde bedlit,
je suis séquestré dans mon récit
qui me sort du lit.
07:20
and ideallyidéalement, I oughtdevrait to have somecertains
verytrès complexcomplexe storyrécit mapcarte in mymon mindesprit,
Idéalement, je devrais avoir
une cartographie mentale complexe,
07:25
youtoi knowconnaître, withavec combinatorialscombinatorials
and a matrixmatrice ofde computationcalcul, and the like,
vous savez, une matrice
avec des choix multiples.
07:29
butmais thatcette is notne pas howComment storieshistoires work.
Mais les histoires
ne fonctionnent pas ainsi.
07:32
StoriesHistoires in ordercommande to work
have to be simplesimple,
Pour que ça marche,
elles doivent être simples,
07:34
easilyfacilement graspedsaisi, easilyfacilement toldRaconté
to othersautres, easilyfacilement rememberedsouvenir.
faciles à comprendre,
à raconter et à se rappeler.
07:36
SoAlors storieshistoires will serveservir dualdouble
and conflictingcontradictoires purposesfins,
Ainsi, elles sont au service
d’objectifs contradictoires
07:40
and verytrès oftensouvent theyils will leadconduire us astrayégarés.
et vont souvent nous égarer.
07:43
I used to thinkpense I was
withindans the campcamp ofde economistséconomistes,
Je pensais que je faisais partie
du camp des économistes,
07:46
I was oneun ofde the goodbien guysles gars,
and I was alliedallié withavec otherautre goodbien guysles gars,

que j’appartenais au bon camp,
que j’étais associé avec d’autres gentils
07:49
and wenous were fightingcombat
the ideasidées ofde the badmal guysles gars.
et que nous combattions
les idées des méchants.
07:53
I used to thinkpense thatcette!
J’en étais convaincu.
07:56
And probablyProbablement, I was wrongfaux.
Mais je me trompais sans doute.
07:58
MaybePeut-être sometimesparfois, I'mJe suis oneun ofde the goodbien guysles gars,
Parfois, je fais partie des bons
08:00
butmais on somecertains issuesproblèmes, I finallyenfin realizedréalisé:
"Hey, I wasn'tn'était pas oneun ofde the goodbien guysles gars."
mais j’ai fini par comprendre que pour
d’autres sujets, ce n’était pas le cas.
08:02
I'mJe suis notne pas suresûr I was the badmal guygars
in the sensesens ofde havingayant evilmal intentintention,
Je ne pense pas que j’étais le méchant
mû par une intention malveillante,
08:07
butmais itil was verytrès harddifficile for memoi
to get awayun moyen withavec thatcette storyrécit.
mais ce fut difficile de ne plus y croire.
08:10
OneUn interestingintéressant thingchose
about cognitivecognitif biasesbiais
Les biais cognitifs ont ceci d’intéressant
08:15
is theyils are the subjectassujettir
ofde soalors manybeaucoup bookslivres thesecelles-ci daysjournées.
qu’ils font l’objet de tant
de bouquins depuis peu.
08:19
There'sIl y a the NudgeCoup de pouce booklivre,
the SwaySway booklivre, the BlinkCligner des yeux booklivre,
Il y a « Nudge », « Sway »
« La Force de l'intuition »,
08:22
like the one-title1-titre booklivre,
Des livres au titre bref,
08:26
alltout about the waysfaçons in whichlequel wenous screwvis upen haut.
à propos de nos manières
de nous planter.
08:28
And there are soalors manybeaucoup waysfaçons,
Il y en a tant.
08:31
butmais whatquelle I findtrouver interestingintéressant
is thatcette noneaucun ofde thesecelles-ci bookslivres identifyidentifier
Je trouve particulièrement curieux
qu’aucun de ces livres n’identifie
08:33
whatquelle, to memoi, is the singleunique, centralcentral,
mostles plus importantimportant way wenous screwvis upen haut,
ce qui, selon moi, est le seul moyen
de se planter magistralement,
08:36
and thatcette is thatcette wenous telldire
ourselvesnous-mêmes too manybeaucoup storieshistoires,
c’est-à-dire le fait que
nous nous racontons des histoires
08:40
orou wenous are too easilyfacilement seducedséduit by storieshistoires.
et que nous sommes trop facilement
séduits par celles-ci.
08:44
WhyPourquoi don'tne pas thesecelles-ci bookslivres telldire us thatcette?
Pourquoi ces bouquins
ne nous le disent-ils pas ?
08:47
It'sIl a becausecar the bookslivres themselvesse
are alltout about storieshistoires.
Parce que ces livres
sont eux-mêmes des récits.
08:49
The moreplus ofde thesecelles-ci bookslivres youtoi readlis,
you'retu es learningapprentissage about somecertains ofde yourvotre biasesbiais,
Plus on lit ces livres, plus on apprend
des choses sur nos biais.
08:53
butmais you'retu es makingfabrication somecertains
ofde yourvotre otherautre biasesbiais essentiallyessentiellement worsepire.
Mais cela fait empirer d’autres biais.
08:56
SoAlors the bookslivres themselvesse
are partpartie ofde yourvotre cognitivecognitif biasbiais.
Ces livres eux-mêmes font partie
de nos biais cognitifs.
09:00
OftenSouvent, peoplegens buyacheter themleur
as a kindgentil ofde talismanTalisman, like:
Souvent, on les achète
un peu comme un gri-gri :
09:04
"I boughtacheté thisce booklivre. I won'thabitude be
'Predictably"Prévisible Irrational'Irrationnel »."
« Grâce à ce bouquin, je ne serai
pas prévisiblement irrationnel. »
09:07
(LaughterRires)
(Rires)
09:11
It'sIl a like peoplegens want to hearentendre the worstpire,
On dirait que les gens
veulent entendre le pire,
09:13
soalors psychologicallypsychologiquement, theyils can preparepréparer
for itil orou defenddéfendre againstcontre itil.
afin de se préparer ou de se prémunir
psychologiquement.
09:15
It'sIl a whyPourquoi there is
suchtel a marketmarché for pessimismpessimisme.
Voilà pourquoi le marché
du pessimisme est si prospère.
09:19
ButMais to thinkpense thatcette by buyingachat the booklivre
getsobtient youtoi somewherequelque part,
Mais penser que l’achat
du livre va vous aider
09:22
that'sc'est maybepeut être the biggerplus gros fallacySophisme.
emporte la duperie
dans une autre dimension.
09:25
It'sIl a justjuste like the evidencepreuve thatcette showsmontre
thatcette the mostles plus dangerousdangereux peoplegens
C’est comme les preuves qui démontrent
que les personnes les plus dangereuses
09:27
are thoseceux whoqui have been taughtenseigné
somecertains financialfinancier literacyl'alphabétisation.
ont toutes une éducation en finance.
09:30
They'reIls sont the onesceux whoqui go outen dehors
and makefaire the worstpire mistakeserreurs.
Ce sont elles qui commettent
les pires erreurs.
09:33
It'sIl a the peoplegens whoqui realizeprendre conscience de
theyils don'tne pas knowconnaître anythingn'importe quoi at alltout,
Alors que les gens qui ont conscience
qu’ils ne savent pas grand-chose
09:36
thatcette endfin upen haut doing prettyjoli well.
s’en sortent plutôt bien finalement.
09:38
A thirdtroisième problemproblème withavec storieshistoires
Les récits posent un troisième problème :
09:41
is thatcette outsidersoutsiders
manipulatemanipuler us usingen utilisant storieshistoires,
nous sommes manipulés
à travers les récits.
09:43
and wenous alltout like to thinkpense advertisingLa publicité
onlyseulement workstravaux on the otherautre guygars,
Nous nous plaisons à croire que
les pubs agissent sur autrui uniquement,
09:46
butmais, ofde coursecours, that'sc'est notne pas howComment itil is,
advertisingLa publicité workstravaux on alltout ofde us.
mais en fait, ça ne se passe pas ainsi.
Les publicités ont un effet sur nous tous.
09:49
SoAlors ifsi you'retu es too attachedattaché to storieshistoires,
Que se passe-t-il alors quand on est
trop attaché aux histoires
09:54
whatquelle will happense produire is peoplegens
sellingvente productsdes produits come alongle long de,
et qu’on vient nous vendre
des produits ficelés
09:56
and theyils will bundlepaquet
theirleur productproduit withavec a storyrécit.
dans une belle histoire ?
10:00
You'reVous êtes like, "Hey, a freegratuit storyrécit!"
On apprécie l’histoire gratuite !
10:03
And youtoi endfin upen haut buyingachat the productproduit,
Et on finit par acheter le produit,
10:04
becausecar the productproduit
and the storyrécit go togetherensemble.
parce que produit
et histoire vont de pair.
10:06
(LaugtherLaugther)
(Rires)
10:08
IfIf youtoi thinkpense about howComment capitalismcapitalisme workstravaux,
Pensez au fonctionnement
du capitalisme :
10:09
there is a biasbiais hereici.
il y un biais.
10:11
Let'sLet's considerconsidérer twodeux kindssortes
ofde storieshistoires about carsdes voitures.
Imaginons deux histoires
différentes sur des voitures.
10:13
StoryHistoire A is: "BuyAcheter thisce carvoiture,
Le récit A dit ceci :
« Achetez cette voiture
10:16
and youtoi will have beautifulbeau, romanticromantique
partnersles partenaires and a fascinatingfascinant life."
et vous aurez une partenaire belle
et romantique et une vie fascinante. »
10:19
(LaughterRires)
(Rires)
10:22
ThereIl are a lot ofde peoplegens
De nombreuses personnes
10:25
whoqui have a financialfinancier incentivemotivation
to promotepromouvoir thatcette storyrécit.
ont un intérêt financier
à promouvoir cette histoire.
10:26
ButMais, saydire, the alternativealternative storyrécit is:
Le récit alternatif est le suivant :
10:29
"YouVous don'tne pas actuallyréellement needavoir besoin a carvoiture
as niceagréable as yourvotre incomele revenu would indicateindiquer.
« Vous n’avez pas besoin d’une voiture
qui reflète le niveau de vos revenus.
10:31
WhatCe qui youtoi usuallyd'habitude do is lookRegardez
at whatquelle yourvotre peerspairs do and copycopie themleur.
Votre habitude est d’observer
vos pairs et de les imiter.
10:35
ThatQue is a goodbien heuristicheuristique
for lots ofde problemsproblèmes,
C’est une bonne méthode
pour de nombreux problèmes
10:39
butmais whenquand itil comesvient to carsdes voitures,
justjuste buyacheter a ToyotaToyota."
mais en matière de voitures,
achetez une Toyota. »
10:41
(LaughterRires)
(Rires)
10:43
MaybePeut-être ToyotaToyota has an incentivemotivation there,
Toyota a sans doute un intérêt ici.
10:45
butmais even ToyotaToyota is makingfabrication
moreplus moneyargent off the luxuryluxe carsdes voitures,
Mais même Toyota s’enrichit
davantage avec les voitures de luxe
10:47
and lessMoins moneyargent off the cheapermoins cher carsdes voitures.
qu’avec les véhicules meilleurs marchés.
10:50
SoAlors ifsi youtoi thinkpense whichlequel setensemble ofde storieshistoires
youtoi endfin upen haut hearingaudition,
Quand on réfléchit aux types
de narration qu’on entend,
10:52
youtoi endfin upen haut hearingaudition the glamorglamour storieshistoires,
the seductiveséduisant storieshistoires,
on s’aperçoit qu’il s’agit des histoires
glamours et séduisantes.
10:55
and againencore I'mJe suis tellingrécit youtoi,
don'tne pas trustconfiance themleur.
Ne vous y fiez pas !
10:58
ThereIl are peoplegens usingen utilisant
yourvotre loveamour ofde storieshistoires to manipulatemanipuler youtoi.
Il y a des gens qui vous manipulent
à travers votre goût pour les histoires.
11:00
PullTirez backarrière and saydire:
Prenez du recul :
11:06
"WhatCe qui are the messagesmessages,
« Quel est le message,
11:07
whatquelle are the storieshistoires
thatcette nonon oneun has an incentivemotivation to telldire?"
quelles sont les récits pour lesquels
personne n’a d'intérêt financier ? »
11:08
StartDébut tellingrécit yourselftoi même thoseceux, and thenpuis seevoir
ifsi anytout ofde yourvotre decisionsles décisions changechangement.
Racontez-vous ces histoires-là et observez
si cela influence vos décisions.
11:11
ThatQue is oneun simplesimple way.
C’est une méthode facile.
11:15
YouVous can neverjamais get outen dehors ofde the patternmodèle
ofde thinkingen pensant in termstermes ofde storieshistoires,
On ne peut pas s’extirper des modèles
narratifs qui forgent notre pensée
11:17
butmais youtoi can improveaméliorer the extentampleur
to whichlequel youtoi thinkpense in storieshistoires,
mais on peut améliorer
notre manière de les aborder
11:21
and makefaire somecertains bettermeilleur decisionsles décisions.
et prendre de meilleures décisions.
11:24
SoAlors ifsi I'mJe suis thinkingen pensant about thisce talkparler,
I'mJe suis wonderingme demandant, ofde coursecours,
Quand je pense à ma présentation,
je me demande
11:27
whatquelle is itil youtoi take awayun moyen fromde thisce talkparler?
ce que vous allez en retirer.
11:30
WhatCe qui storyrécit do youtoi take awayun moyen
fromde TylerTyler CowenCowen?
Quelle histoire allez-vous
conserver de Tyler Cowen ?
11:33
OneUn storyrécit youtoi mightpourrait be
like the storyrécit ofde the questquête.
Une histoire qui pourrait être
celle d’une quête.
11:37
"TylerTyler was a manhomme on a questquête.
« Tyler était sur le chemin d’une quête.
11:40
TylerTyler camevenu hereici, and heil toldRaconté us
notne pas to thinkpense soalors muchbeaucoup in termstermes ofde storieshistoires."
Il est venu et nous a demandé de ne pas
tant réfléchir en termes de narration. »
11:43
ThatQue would be a storyrécit
youtoi could telldire about thisce talkparler.
Voilà l’histoire que vous pouvez
broder autour de mon discours.
11:49
(LaughterRires)
(Rires)
11:51
ItIl would fiten forme a prettyjoli well-knownbien connu patternmodèle.
Ça correspondrait bien
à un modèle connu.
11:53
YouVous mightpourrait rememberrappelles toi itil.
YouVous could telldire itil to otherautre peoplegens.
Vous vous en souviendriez peut-être.
Vous pourriez la raconter.
11:55
"ThisCeci weirdbizarre guygars camevenu, and heil saidm'a dit,
« Ce drôle de type nous a dit
11:58
'Don'tNe pas thinkpense in termstermes ofde storieshistoires.
Let memoi telldire youtoi whatquelle happenedarrivé todayaujourd'hui!'"
de ne pas penser en termes de narration.
Écoutez ce qui m'est arrivé ! »
12:00
(LaughterRires)
(Rires)
12:03
And youtoi telldire yourvotre storyrécit.
Et vous racontez votre histoire.
12:04
(LaugtherLaugther)
(Rires)
12:06
AnotherUn autre possibilitypossibilité is
youtoi mightpourrait telldire a storyrécit ofde rebirthRenaissance.
Vous avez aussi le choix de raconter
une histoire de renaissance.
12:08
YouVous mightpourrait saydire, "I used to thinkpense
too muchbeaucoup in termstermes ofde storieshistoires
Vous diriez alors : « Je pensais trop
en termes de narration.
12:13
(LaughterRires)
(Rires)
12:17
butmais thenpuis I heardentendu TylerTyler CowenCowen
Mais j’ai écouté Tyler Cowen
12:20
(LaughterRires)
(Rires)
12:22
and nowà présent I thinkpense lessMoins in termstermes ofde storieshistoires!"
et maintenant je réfléchis
moins en termes d’histoire. »
12:23
ThatQue too is a narrativerécit youtoi will rememberrappelles toi,
C’est aussi une narration
dont vous vous souviendrez
12:27
youtoi can telldire to otherautre peoplegens,
and againencore, itil maymai stickbâton.
et que vous pourrez raconter.
Elle pourrait même s’incruster.
12:29
YouVous alsoaussi could telldire
a storyrécit ofde deepProfond tragedyla tragédie.
Ça pourrait être une tragédie profonde.
12:34
"ThisCeci guygars TylerTyler CowenCowen camevenu
« Un homme appelé Tyler Cowen est venu.
12:38
(LaughterRires)
(Rires)
12:40
and heil toldRaconté us notne pas to thinkpense
in termstermes ofde storieshistoires,
Il nous a demandé de ne pas
penser en termes narratifs.
12:42
butmais alltout heil could do was telldire us storieshistoires
Mais il ne faisait que
nous raconter des histoires
12:44
(LaughterRires)
(Rires)
12:46
about howComment otherautre peoplegens thinkpense
too muchbeaucoup in termstermes ofde storieshistoires."
sur combien les gens
pensent en termes narratifs. »
12:47
(LaughterRires)
(Rires)
12:51
SoAlors, todayaujourd'hui, whichlequel is itil?
Is itil like questquête, rebirthRenaissance, tragedyla tragédie?
Quelle sera votre version ? Une quête,
une renaissance ou une tragédie ?
12:54
OrOu maybepeut être somecertains combinationcombinaison ofde the threeTrois?
Peut-être que ce sera
une combinaison des trois.
12:59
I'mJe suis reallyvraiment notne pas suresûr,
and I'mJe suis notne pas hereici to telldire youtoi
Je ne sais pas trop et je ne suis pas
ici pour vous pousser
13:02
to burnbrûler yourvotre DVDDVD playerjoueur
and throwjeter outen dehors yourvotre TolstoyTolstoï.
à jeter votre lecteur CD et vos Tolstoï.
13:05
To thinkpense in termstermes ofde storieshistoires
is fundamentallyfondamentalement humanHumain.
Penser en termes de narration
est fondamentalement humain.
13:09
ThereIl is a GabrielGabriel GarciaGarcia MarquezMehdi
memoirmémoire "LivingVivant to TellDire the TaleTale"
Dans son mémoire « Vivre pour
la raconter », Gabriel Garcia Marquez
13:14
thatcette wenous useutilisation memoryMémoire in storieshistoires
to makefaire sensesens ofde whatquelle we'venous avons doneterminé,
écrit que la mémoire de nos histoires
permet de donner du sens à nos actions,
13:19
to give meaningsens to ournotre livesvies, to establishétablir
connectionsles liaisons withavec otherautre peoplegens.
pour donner du sens à notre vie
et établir des liens avec les autres.
13:23
NoneAucun ofde thisce will go awayun moyen,
should go awayun moyen, orou can go awayun moyen.
Rien de tout ça ne s’effacera, ne devrait
s’effacer, ni ne peut s’effacer.
13:27
ButMais againencore, as an economistéconomiste,
I'mJe suis thinkingen pensant about life on the marginmarge de,
En tant qu’économiste, je ne peux
m’empêcher de réfléchir à la vie en marge,
13:31
the extrasupplémentaire decisiondécision.
aux décisions supplémentaires.
13:37
Should wenous thinkpense moreplus in termstermes ofde storieshistoires,
orou lessMoins in termstermes ofde storieshistoires?
Devrions-nous réfléchir davantage
en termes d’histoire, ou moins ?
13:38
WhenQuand wenous hearentendre storieshistoires,
should wenous be moreplus suspiciousméfiant?
L’écoute de récits doit-elle
nous rendre plus circonspects ?
13:42
And whatquelle kindgentil ofde storieshistoires
should wenous be suspiciousméfiant ofde?
De quels genres d’histoires
devrions-nous nous méfier ?
13:47
AgainEncore une fois, I'mJe suis tellingrécit youtoi it'sses the storieshistoires,
verytrès oftensouvent, thatcette youtoi like the mostles plus,
Je vous le répète : méfiez-vous
des récits qui vous plaisent le plus,
13:49
thatcette youtoi findtrouver the mostles plus rewardinggratifiant,
the mostles plus inspiringinspirant.
que vous trouvez les plus gratifiants,
les plus inspirants.
13:54
The storieshistoires thatcette don'tne pas focusconcentrer
on opportunityopportunité costCoût,
Ceux qui ne mettent pas en avant
les coûts d’opportunité
13:58
orou the complexcomplexe, unintendedinvolontaires
consequencesconséquences ofde humanHumain actionaction,
ou les conséquences complexes et
non intentionnelles des actions humaines,
14:02
becausecar thatcette verytrès oftensouvent
does notne pas makefaire for a goodbien storyrécit.
parce que ce ne sont pas
les ingrédients d’une bonne histoire.
14:05
SoAlors oftensouvent a storyrécit is a storyrécit
ofde triumphtriomphe, a storyrécit ofde strugglelutte;
Souvent, les histoires parlent
de triomphe, de combat ;
14:09
there are opposingopposé forcesles forces,
whichlequel are eithernon plus evilmal orou ignorantignorant;
il y a des forces opposées,
mauvaises ou ignorantes ;
14:14
there is a personla personne on a questquête,
someoneQuelqu'un makingfabrication a voyagevoyage,
il y a une personne sur le chemin
d’une quête, en voyage
14:18
and a strangerétranger comingvenir to townville.
et un étranger qui arrive en ville.
14:22
And thoseceux are yourvotre categoriescategories,
butmais don'tne pas let themleur makefaire youtoi too happycontent.
Ce sont des catégories. Ne les laissez pas
vous rendre trop heureux.
14:24
(LaughterRires)
(Rires)
14:30
As an alternativealternative,
L’alternative,
14:33
at the marginmarge de
- againencore, nonon burningbrûlant ofde TolstoyTolstoï -
à la marge – ne brûlez pas vos Tolstoï,
14:35
butmais justjuste be a littlepeu moreplus messydésordonné.
consiste à cultiver un peu de chaos.
14:39
IfIf I actuallyréellement had to livevivre thoseceux journeysvoyages,
and questsquêtes, and battlesbatailles,
Si je devais réellement vivre ces voyages,
ces quêtes et ces combats,
14:42
thatcette would be soalors oppressiveoppressif to memoi!
je serais complètement submergé.
14:47
It'sIl a like, mymon goodnessla bonté,
can'tne peut pas I justjuste have mymon life
J’aimerais tant avoir ma vie
dans tout son chaos,
14:49
in itsses messydésordonné, ordinaryordinaire
- I hesitatehésiter to useutilisation the wordmot - glorygloire
dans tout son ordinaire
glorieux, si j’ose dire,
14:51
butmais thatcette it'sses funamusement for memoi?
mais qui m’enthousiasme tant.
14:55
Do I reallyvraiment have to followsuivre
somecertains kindgentil ofde narrativerécit?
Suis-je obligé de suivre une narration ?
14:57
Can'tNe peut pas I justjuste livevivre?
Ne puis-je pas simplement vivre ?
14:59
SoAlors be moreplus comfortableconfortable withavec messydésordonné.
Soyez plus à l’aise dans votre chaos.
15:01
Be moreplus comfortableconfortable withavec agnosticagnostique,
Soyez plus en paix d’être agnostique,
15:05
and I meansignifier thisce about the thingsdes choses
thatcette makefaire youtoi feelressentir goodbien.
je veux dire par ça, à propos de
ce qui vous fait du bien.
15:08
It'sIl a soalors easyfacile to pickchoisir outen dehors
a fewpeu areaszones to be agnosticagnostique in,
Choisir des domaines
où être agnostique est facile
15:10
and thenpuis feelressentir goodbien about itil,
et on se sent bien.
15:13
like, "I am agnosticagnostique
about religionreligion, orou politicspolitique."
Par exemple : « Je suis religieusement,
ou politiquement agnostique. »
15:14
It'sIl a a kindgentil ofde portfolioportfolio movebouge toi youtoi makefaire
to be moreplus dogmaticdogmatique elsewhereautre part, right?
C’est une sorte de portefeuille construit
pour devenir dogmatique ailleurs.
15:18
(LaughterRires)
(Rires)
15:22
SometimesParfois,
Il arrive que les personnes
15:25
the mostles plus intellectuallyintellectuellement trustworthydigne de confiance peoplegens
are the onesceux whoqui pickchoisir oneun arearégion,
les plus fiables intellectuellement
choisissent un tel domaine
15:26
and theyils are totallytotalement dogmaticdogmatique in thatcette,
soalors pig-headedlycochon-headedly unreasonabledéraisonnable,
et soient dogmatiques sur le sujet,
totalement et obstinément déraisonnables.
15:29
thatcette youtoi thinkpense,
"HowComment can theyils possiblypeut-être believecroyez thatcette?"
Au point qu’on se demande
comment elles peuvent croire ça.
15:32
ButMais itil soakselle pénètre upen haut theirleur stubbornnessentêtement,
Mais ça imprègne leur obstination,
15:35
and thenpuis, on otherautre thingsdes choses,
theyils can be prettyjoli open-mindedouvert d'esprit.
alors que pour d’autres sujets,
elles sont très ouvertes.
15:40
SoAlors don'tne pas falltomber intodans the trapTrap ofde thinkingen pensant
becausecar you'retu es agnosticagnostique on somecertains thingsdes choses,
Ne vous laissez pas tenter de croire
que votre scepticisme pour certains sujets
15:43
thatcette you'retu es beingétant fundamentallyfondamentalement reasonableraisonnable
fait de vous des personnes lucides
15:46
about yourvotre self-deceptionaveuglement, yourvotre storieshistoires,
and yourvotre open-mindednessouverture d’esprit.
sur votre auto-illusion, vos récits
et votre ouverture d’esprit.
15:48
(LaughterRires)
(Rires)
15:52
[ThinkPense que about] thisce ideaidée ofde hoveringvol stationnaire,
ofde epistemologicalépistémologique hoveringvol stationnaire,
Imaginez l’idée de flottement,
un flottement épistémologique,
15:54
and messinessdésordre, and incompletenessincomplétude,
de chaos et d’incomplétude,
15:58
[and howComment] notne pas everythingtout
tiescravates upen haut intodans a neatsoigné bowarc,
et en quoi tous les éléments
ne s’alignent pas parfaitement.
16:02
and you'retu es reallyvraiment notne pas on a journeypériple hereici.
Vous n’êtes pas vraiment en voyage ici.
16:04
You'reVous êtes hereici for somecertains
messydésordonné reasonraison orou reasonsles raisons,
Vous êtes ici pour une raison compliquée,
16:07
and maybepeut être youtoi don'tne pas knowconnaître whatquelle itil is,
and maybepeut être I don'tne pas knowconnaître whatquelle itil is,
Peut-être ignorez-vous cette raison,
sans doute que moi aussi.
16:10
butmais anywayen tous cas, I'mJe suis happycontent to be invitedinvité,
and thankremercier youtoi alltout for listeningécoute.
Je suis néanmoins ravi d’être parmi vous.
Merci pour votre attention.
16:14
(LaughterRires)
(Rires)
16:18
(ApplauseApplaudissements)
(Applaudissements)
16:19
Translated by Claire Ghyselen
Reviewed by Morgane Quilfen

▲Back to top

About the speaker:

Tyler Cowen - Economist
In his work, economist Tyler Cowen looks at clues from pop culture, art, food, to gather data and make observations on the world's globalizing culture and commerce.

Why you should listen

Tyler Cowen is a professor of economics at George Mason University, and partners with Alex Tabarrok to write the economics blog Marginal Revolution, where he hunts for clues to whatever is coming next, in the space where economics and culture entwine. His outlook is fairly libertarian, but it's not ivory-tower -- in fact, he's been accused of "cute-o-nomics" for daring to use economic models to explain real-world problems instead of theoretical abstractions.

His latest book is a short ebook called The Great Stagnation: How America Ate All the Low-Hanging Fruit of Modern History, Got Sick, and Will (Eventually) Feel Better. In it, he suggests that while the days of easy growth are probably over for the US, it's probably not in a death spiral just yet.

Cowen is also a passionate foodie (check out his blog Tyler Cowen's Ethnic Dining Guide); in fact, his next book is An Economist Gets Lunch: New Rules for Everyday Foodies.

Find a transcript for Tyler Cowen's TEDxMidAtlantic talk on lesswrong.com >>

More profile about the speaker
Tyler Cowen | Speaker | TED.com