English-Video.net comment policy

The comment field is common to all languages

Let's write in your language and use "Google Translate" together

Please refer to informative community guidelines on TED.com

TEDGlobal 2011

Ian Ritchie: The day I turned down Tim Berners-Lee

Ian Ritchie: Le jour où j’ai dit non à Tim Berners-Lee

Filmed
Views 579,965

Imaginez la fin des années 90, et vous venez de rencontrer un jeune homme sympathique qui s’appelle Tim Berners-Lee, qui commence à vous raconter son idée de système qui s’appelle le World Wide Web. Ian Ritchie était là. Et …il n’y a pas cru. Une courte histoire sur l’information, la connectivité et comment apprendre de ses erreurs.

- Software entrepreneur
Ian Ritchie Full bio

Well we all know the World Wide Web
Nous savons tous que le World Wide Web
00:15
has absolutelyabsolument transformedtransformé publishingédition, broadcastingradiodiffusion,
a complètement transformé la publication, la diffusion,
00:17
commerceCommerce and socialsocial connectivityconnectivité,
le commerce et la connectivité sociale,
00:21
but where did it all come from?
mais d’où vient-il ?
00:23
And I'll quotecitation threeTrois people:
Et je citerai trois personnes :
00:25
VannevarVannevar BushBush, Doug EngelbartEngelbart and Tim Berners-LeeBerners-Lee.
Vannevar Bush, Doug Engelbart et Tim Berners-Lee.
00:27
So let's just runcourir throughpar these guys.
Voyons un peu qui sont ces trois gars.
00:30
This is VannevarVannevar BushBush.
Voici Vannevar Bush.
00:32
VannevarVannevar BushBush was the U.S. government'sdu gouvernement chiefchef scientificscientifique adviserconseiller duringpendant the warguerre.
Vannevar Bush était conseiller scientifique en chef auprès du gouvernement des États Unis pendant la guerre.
00:34
And in 1945,
Et en 1945,
00:37
he publishedpublié an articlearticle in a magazinemagazine calledappelé AtlanticAtlantique MonthlyMensuel.
il publia un article dans un magazine qui s’appelle Atlantic Monthly.
00:39
And the articlearticle was calledappelé "As We MayMai Think."
Et l’article s’intitulait « Comme nous pourrions penser. »
00:42
And what VannevarVannevar BushBush was sayingen disant
Et ce que disait Vannevar Bush c’est
00:45
was the way we use informationinformation is brokencassé.
que la manière dont nous utilisons l’information est mauvaise.
00:47
We don't work in termstermes of librariesbibliothèques
Nous ne fonctionnons pas comme les bibliothèques
00:50
and catalogcatalogue systemssystèmes and so forthavant.
et les systèmes d'indexation et autres.
00:53
The braincerveau workstravaux by associationassociation.
Le cerveau fonctionne par association.
00:55
With one itemarticle in its thought, it snapsSnaps instantlyimmédiatement to the nextprochain itemarticle.
Avec un élément dans la pensée, il passe immédiatement au suivant.
00:57
And the way informationinformation is structuredstructuré
Et la façon dont l’information est structurée
01:00
is totallytotalement incapableincapable of keepingen gardant up with this processprocessus.
est totalement inadaptée pour supporter ce processus.
01:02
And so he suggestedsuggéré a machinemachine,
Il suggéra donc une machine,
01:05
and he calledappelé it the memexMEMEX.
qu’il appela memex.
01:07
And the memexMEMEX would linklien informationinformation,
Et le memex était supposé lier les informations,
01:09
one piecepièce of informationinformation to a relateden relation piecepièce of informationinformation and so forthavant.
une information liée à une autre information et ainsi de suite.
01:11
Now this was in 1945.
C’était en 1945.
01:14
A computerordinateur in those daysjournées
Un ordinateur à cette époque
01:16
was something the secretsecret servicesprestations de service used to use for codecode breakingrupture.
était quelque chose que les services secrets utilisaient pour déchiffrer les codes.
01:18
And nobodypersonne knewa connu anything about it.
Et personne n’en savait rien.
01:21
So this was before the computerordinateur was inventeda inventé.
Ça se passait avant qu'on invente l’ordinateur.
01:23
And he proposedproposé this machinemachine calledappelé the memexMEMEX.
Et il proposa cette machine nommée memex.
01:25
And he had a platformPlate-forme where you linkedlié informationinformation to other informationinformation,
Et il avait une plateforme où on reliait des informations à d’autres informations,
01:27
and then you could call it up at will.
pour les consulter à volonté.
01:30
So spinningfilage forwardvers l'avant,
Un peu plus tard,
01:32
one of the guys who readlis this articlearticle was a guy calledappelé Doug EngelbartEngelbart,
parmi ceux qui lirent l'article se trouvait un dénommé Doug Engelbart
01:34
and he was a U.S. AirAir ForceForce officerofficier.
et c'était un officier de l'armée de l'air américaine.
01:36
And he was readingen train de lire it in theirleur librarybibliothèque in the FarJusqu'à maintenant East.
Et il le lu dans la bibliothèque de l'armée en Extrême Orient.
01:38
And he was so inspiredinspiré by this articlearticle,
Et il fut tellement inspiré par cet article,
01:41
it kindgentil of directeddirigé the restdu repos of his life.
que ça redirigea le reste de sa vie.
01:43
And by the mid-milieu-60s, he was ablecapable to put this into actionaction
Au milieu des années 60, il fut capable d'appliquer ce qu’il avait lu
01:45
when he workedtravaillé at the Stanford ResearchRecherche Lab in CaliforniaCalifornie.
en travaillant au laboratoire de recherche de Stanford en Californie.
01:48
He builtconstruit a systemsystème.
Il construisit un système.
01:52
The systemsystème was designedconçu to augmentaugmenter humanHumain intelligenceintelligence, it was calledappelé.
Le système fut conçu pour augmenter l’intelligence humaine.
01:54
And in a premonitionprémonition of today'saujourd'hui worldmonde
Et comme un pressentiment du monde d’aujourd’hui
01:57
of cloudnuage computingl'informatique and softwareslogiciels of serviceun service,
fait de cloud computing, de logiciels de service,
02:00
his systemsystème was calledappelé NLSNLS
son système fut baptisé NLS
02:02
for oN-Lineen ligne System.
pour oN-Line System.
02:04
And this is Doug EngelbartEngelbart.
Et voici Doug Engelbart.
02:06
He was givingdonnant a presentationprésentation at the FallAutomne JointArticulation ComputerOrdinateur ConferenceConférence
Il faisait une présentation à la Conférence Fall Joint Computer
02:08
in 1968.
en 1968.
02:11
What he showedmontré --
Ce qu’il montra --
02:14
he satsam on a stageétape like this, and he demonstrateddémontré this systemsystème.
il était assis sur une scène comme celle-ci et il fit la démonstration de ce système.
02:16
He had his headtête micmicro like I've got.
Il avait un micro sur la tète comme le mien.
02:19
And he workstravaux this systemsystème.
Et il montra comment marchait le système.
02:21
And you can see, he's workingtravail betweenentre documentsdes documents
Et vous voyez, il travaille avec des documents
02:23
and graphicsgraphique and so forthavant.
et des graphes et ainsi de suite.
02:25
And he's drivingau volant it all
Et il pilote le tout
02:27
with this platformPlate-forme here,
avec cette plateforme-ci,
02:29
with a five-fingerarent keyboardclavier
avec un clavier à cinq doigts
02:31
and the world'smonde first computerordinateur mouseSouris,
et la première souris d’ordinateur du monde,
02:33
whichlequel he speciallyspécialement designedconçu in ordercommande to do this systemsystème.
qu’il conçu exprès pour ce système.
02:35
So this is where the mouseSouris camevenu from as well.
Donc voici aussi l’origine de la souris.
02:37
So this is Doug EngelbartEngelbart.
Voici Doug Engelbart.
02:39
The troubledifficulté with Doug Engelbart'sDe Engelbart systemsystème
Le problème avec le système de Doug Engelbart
02:41
was that the computersdes ordinateurs in those daysjournées costCoût severalnombreuses millionmillion poundslivres sterling.
était que les ordinateurs à cette époque coutaient plusieurs millions de livres.
02:43
So for a personalpersonnel computerordinateur,
Donc pour un PC,
02:46
a fewpeu millionmillion poundslivres sterling was like havingayant a personalpersonnel jetjet planeavion;
quelques millions de livres c’était comme avoir un avion privé ;
02:48
it wasn'tn'était pas really very practicalpratique.
ce n’était pas vraiment pratique.
02:50
But spintourner on to the 80s
Mais en accélérant jusqu'aux années ‘80
02:52
when personalpersonnel computersdes ordinateurs did arrivearrivée,
quand le PC arriva,
02:54
then there was roomchambre for this kindgentil of systemsystème on personalpersonnel computersdes ordinateurs.
il y eut de la place pour ce genre de système sur les PC.
02:56
And my companycompagnie, OWLHIBOU
Et ma société, OWL
02:58
builtconstruit a systemsystème calledappelé Guide for the Apple Macintosh.
conçut un système appelé Guide pour le Macintosh d'Apple .
03:00
And we deliveredlivré the world'smonde first hypertexthypertexte systemsystème.
Et nous avons créé le premier système d’hypertexte du monde.
03:03
And this begana commencé to get a headtête of steamvapeur.
Et ça commença à se diffuser.
03:07
Apple introducedintroduit a thing calledappelé HyperCardHyperCard,
Apple introduisit une chose appelée HyperCard,
03:09
and they madefabriqué a bitbit of a fusschichi about it.
et on en fit tout un tapage.
03:11
They had a 12-page-page supplementSupplément in the Wall Street JournalJournal the day it launchedlancé.
Le Wall Street Journal y consacra un supplément de 12 pages le jour du lancement.
03:13
The magazinesles magazines startedcommencé to covercouverture it.
Les journaux commencèrent à couvrir le sujet.
03:16
ByteOctet magazinemagazine and CommunicationsCommunications at the ACMACM
Byte magazine et Communications à Association for Computing Machinery
03:18
had specialspécial issuesproblèmes coveringcouvrant hypertexthypertexte.
sortirent un numéro spécial pour couvrir le sujet de l'hypertexte.
03:20
We developeddéveloppé a PC versionversion of this productproduit
Nous avons développé une version PC de ce produit
03:22
as well as the Macintosh versionversion.
ainsi que la version Macintosh.
03:24
And our PC versionversion becamedevenu quiteassez maturemature.
Et notre version PC devint assez évoluée.
03:26
These are some examplesexemples of this systemsystème in actionaction in the lateen retard 80s.
Voici quelques exemples de ce système en marche vers la fin des années ’80.
03:29
You were ablecapable to deliverlivrer documentsdes documents, were ablecapable to do it over networksréseaux.
Vous pouviez envoyer des documents, vous pouviez le faire en réseaux.
03:33
We developeddéveloppé a systemsystème suchtel
Nous avons développé un système
03:36
that it had a markupbalisage languagela langue basedbasé on html.
qui avait un langage de balise basé sur html.
03:38
We calledappelé it hmlLSH: hypertexthypertexte markupbalisage languagela langue.
Nous l’avons appelé html : hypertext markup language.
03:40
And the systemsystème was capablecapable of doing
Et le système était capable de créer
03:43
very, very largegrand documentationDocumentation systemssystèmes over computerordinateur networksréseaux.
des systèmes de documentation très, très vastes en réseaux d’ordinateurs.
03:45
So I tooka pris this systemsystème to a tradeCommerce showmontrer in VersaillesVersailles nearprès ParisParis
Je l’ai donc amené à un salon à Versailles à côté de Paris
03:49
in lateen retard November 1990.
fin novembre 1990.
03:52
And I was approachedapproché by a niceagréable youngJeune man calledappelé Tim Berners-LeeBerners-Lee
Et un jeune homme du nom de Tim Berners-Lee s’est approché
03:55
who said, "Are you IanIan RitchieRitchie?" and I said, "Yeah."
en disant, « Êtes–vous Ian Ritchie ? » et j’ai répondu « Oui ».
03:57
And he said, "I need to talk to you."
Et il a dit, «Il faut que je vous parle ».
03:59
And he told me about his proposedproposé systemsystème calledappelé the World Wide Web.
Et il me parla du système qu'il proposait, qui s’appelait le World Wide Web.
04:01
And I thought, well, that's got a pretentiousprétentieux nameprénom,
Et j’ai pensé que c’était un nom prétentieux,
04:04
especiallynotamment sincedepuis the wholeentier systemsystème rancouru on his computerordinateur in his officeBureau.
surtout si tout le système fonctionnait sur son ordinateur dans son bureau.
04:07
But he was completelycomplètement convincedconvaincu that his World Wide Web
Mais il était totalement convaincu que son World Wide Web
04:10
would take over the worldmonde one day.
allait conquérir le monde un jour.
04:13
And he trieda essayé to persuadepersuader me to writeécrire the browserNavigateur for it,
Et il essaya de me persuader d’en écrire le navigateur,
04:15
because his systemsystème didn't have any graphicsgraphique or fontsfontes or layoutmise en page or anything;
parce que son système n’avait pas ni graphiques ni caractères ni mise en page ni rien du tout ;
04:17
it was just plainplaine texttexte.
ce n’était que du texte.
04:20
I thought, well, you know, interestingintéressant,
J’ai pensé que c’était intéressant,
04:22
but a guy from CERNCERN, he's not going to do this.
mais un homme du CERN n’arriverait pas à faire ça.
04:25
So we didn't do it.
Donc nous ne l’avons pas fait.
04:27
In the nextprochain couplecouple of yearsannées,
Les deux années suivantes,
04:29
the hypertexthypertexte communitycommunauté didn't recognizereconnaître him eithernon plus.
la communauté de l'hypertexte ne le reconnut pas non plus.
04:31
In 1992, his paperpapier was rejectedrejeté for the HypertextHypertexte ConferenceConférence.
En 1992, sa publication fut rejetée par la Hypertext Conference
04:33
In 1993,
En 1993,
04:36
there was a tabletable at the conferenceconférence in Seattle,
il y eut une conférence à Seattle,
04:39
and a guy calledappelé MarcMarc AndreessenAndreessen
et une personne du nom de Marc Andreessen
04:41
was demonstratingdémontrer his little browserNavigateur for the World Wide Web.
faisait la démonstration de son petit navigateur pour le World Wide Web.
04:43
And I saw it, and I thought, yepYep, that's it.
Et je l’ai vu, et j’ai pensé, oui, ça y est.
04:46
And the very nextprochain yearan, in 1994, we had the conferenceconférence here in EdinburghEdinburgh,
Et l’année suivante, en 1994, nous avons eu la conférence ici à Édimbourg,
04:48
and I had no oppositionopposition in havingayant Tim Berners-LeeBerners-Lee as the keynotekeynote speakerorateur.
et il n’y a eu aucune opposition à recevoir Tim Berners-Lee en tant qu’intervenant principal.
04:51
So that putsmet me in prettyjoli illustriousillustres companycompagnie.
Cela me place en illustre compagnie.
04:55
There was a guy calledappelé DickDick RoweRowe
Un homme du nom de Dick Rowe
04:57
who was at DeccaDecca RecordsComptes rendus and turnedtourné down The Beatles.
qui travaillait à Decca Records et refusa les Beatles.
04:59
There was a guy calledappelé GaryGary KildallKildall
Un homme du nom de Gary Kildall
05:01
who wentest allé flyingen volant his planeavion
qui partit voler avec son avion
05:03
when IBM camevenu looking for an operatingen fonctionnement systemsystème
pendant qu’IBM cherchait un système d’exploitation
05:05
for the IBM PC,
pour les PC IBM,
05:07
and he wasn'tn'était pas there, so they wentest allé back to see BillProjet de loi Gates.
et il n’était pas là, ils se sont donc repliés sur Bill Gates.
05:09
And the 12 publisherséditeurs
Et les 12 éditeurs
05:11
who turnedtourné down J.K. Rowling'sDe Rowling Harry Potter, I guessdeviner.
qui refusèrent Harry Potter de J.K. Rowling, je crois.
05:13
On the other handmain, there's MarcMarc AndreessenAndreessen
De l’autre coté, il y a Marc Andreessen
05:16
who wrotea écrit the world'smonde first browserNavigateur for the World Wide Web.
qui a écrit le premier navigateur pour le World Wide Web.
05:18
And accordingselon to FortuneFortune magazinemagazine,
Et selon le magazine Fortune,
05:20
he's worthvaut 700 millionmillion dollarsdollars.
il vaut 700 millions de dollars.
05:22
But is he happycontent?
Mais est-il heureux ?
05:24
(LaughterRires)
(Rires)
05:26
(ApplauseApplaudissements)
(Applaudissements)
05:28
Translated by Anna Cristiana Minoli
Reviewed by Elisabeth Buffard

▲Back to top

About the speaker:

Ian Ritchie - Software entrepreneur
Ian Ritchie

Why you should listen

Ian Ritchie is chair of iomart plc. and several other computer and learning businesses, including Computer Application Services Ltd., the Interactive Design Institute and Caspian Learning Ltd. He is co-chair of the Scottish Science Advisory Council, a board member of the Edinburgh International Science Festival and the chair of Our Dynamic Earth, the Edinburgh Science Centre.

Ritchie founded and managed Office Workstations Limited (OWL) in Edinburgh in 1984 and its subsidiary OWL International Inc. in Seattle from 1985. OWL became the first and largest supplier of Hypertext/Hypermedia authoring tools (a forerunner to the World Wide Web) for personal computers based on its Guide product. OWL's customers used its systems to implement large interactive multimedia documentation systems in industry sectors such as automobile, defence, publishing, finance, and education. OWL was sold to Matsushita Electrical Industrial (Panasonic) of Japan in December 1989. He is the author of New Media Publishing: Opportunities from the digital revolution (1996).

He was awarded a CBE in the 2003 New Years Honours list for services to enterprise and education; he is a Fellow of the Royal Academy of Engineering; a Fellow of the Royal Society of Edinburgh; and a Fellow and a past-President of the British Computer Society (1998-99). 

More profile about the speaker
Ian Ritchie | Speaker | TED.com