English-Video.net comment policy

The comment field is common to all languages

Let's write in your language and use "Google Translate" together

Please refer to informative community guidelines on TED.com

TED2015

Lucianne Walkowicz: Let's not use Mars as a backup planet

Lucianne Walkowicz: Un avenir sur Mars : n'y pensons pas

Filmed:
2,124,861 views

Lucianne Walkowicz est astronome stellaire et membre reconnu de TED. Elle travaille sur la mission Kepler de la NASA et cherche des endroits dans l'univers qui pourraient abriter la vie. Elle nous demande de réfléchir attentivement à Mars. Dans cette présentation, elle suggère que nous cessions de rêver à Mars comme un lieu où nous pourrions finir par aller habiter lorsque nous aurons trop joué avec la Terre. Elle nous propose de considérer l'exploration planétaire et la préservation de la Terre comme les deux facettes d'un même but. Comme elle l'explique : « Plus vous cherchez des planètes qui ressemblent à la Terre, plus vous appréciez la Terre elle-même. »

- Stellar astronomer
Lucianne Walkowicz works on NASA's Kepler mission, studying starspots and "the tempestuous tantrums of stellar flares." Full bio

L'histoire humaine est à un tournant.
00:12
We're at a tippingbasculement pointpoint in humanHumain historyhistoire,
Notre espèce hésite à toucher les étoiles
ou à perdre la planète qui est la sienne.
00:15
a speciesespèce poisedsur le point betweenentre gaininggagner the starsétoiles
and losingperdant the planetplanète we call home.
Rien qu'au cours des dernières années,
nous avons beaucoup appris
00:21
Even in just the pastpassé fewpeu yearsannées,
we'venous avons greatlytrès expandedétendu
00:24
our knowledgeconnaissance of how EarthTerre fitsconvient
withindans the contextle contexte of our universeunivers.
sur la façon dont la Terre s'intègre
dans le contexte de notre univers.
La mission Kepler de la NASA a découvert
00:28
NASA'sNASA KeplerKepler missionmission has discovereddécouvert
des milliers de planètes potentielles
autour d'autres étoiles,
00:31
thousandsmilliers of potentialpotentiel planetsplanètes
around other starsétoiles,
signe que la Terre est juste une planète
parmi les milliards de notre galaxie.
00:34
indicatingindiquant that EarthTerre is but one
of billionsdes milliards of planetsplanètes in our galaxygalaxie.
Kepler est un télescope spatial.
00:38
KeplerKepler is a spaceespace telescopetélescope
Il mesure l'assombrissement des étoiles,
lorsque les planètes passent devant elles,
00:40
that measuresles mesures the subtlesubtil dimminggradation of starsétoiles
as planetsplanètes passpasser in frontde face of them,
obstruant une infime partie
de la lumière qui nous parvient.
00:44
blockingblocage just a little bitbit
of that lightlumière from reachingatteindre us.
Les données de Kepler
indiquent la taille des planètes
00:47
Kepler'sDe Kepler dataLes données revealsrévèle planets'des planètes sizestailles
et leur distance de leur étoile.
00:50
as well as theirleur distancedistance
from theirleur parentparent starétoile.
Ces informations nous aident à comprendre
si ces planètes sont petites et rocheuses,
00:53
TogetherEnsemble, this helpsaide us understandcomprendre
whetherqu'il s'agisse these planetsplanètes are smallpetit and rockyrocheux,
comme les planètes telluriques
de notre système solaire,
00:57
like the terrestrialterrestres planetsplanètes
in our ownposséder SolarSolar SystemSystème,
00:59
and alsoaussi how much lightlumière they receiverecevoir
from theirleur parentparent sunSoleil.
et à savoir la quantité de lumière
qu'elles reçoivent de leur soleil.
Puis, il indique
si les planètes découvertes
01:03
In turntour, this providesfournit cluesindices as to whetherqu'il s'agisse
these planetsplanètes that we discoverdécouvrir
pourraient être habitables ou non.
01:06
mightpourrait be habitablehabitables or not.
Malheureusement,
pendant que nous explorons
01:09
UnfortunatelyMalheureusement, at the sameMême time
as we're discoveringdécouvrir this treasureTrésor trovemine d’or
cette mine de mondes
potentiellement habitables,
01:13
of potentiallypotentiellement habitablehabitables worldsmondes,
notre propre planète s'affaisse
sous le poids de l'humanité.
01:15
our ownposséder planetplanète is saggingfestonnage
underen dessous de the weightpoids of humanityhumanité.
2014 a été l'année la plus chaude
jamais enregistrée.
01:19
2014 was the hottestle plus chaud yearan on recordrecord.
Les glaciers et la glace marine
qui existent depuis des millénaires
01:23
GlaciersGlaciers and seamer icela glace that have
been with us for millenniamillénaires
01:26
are now disappearingdisparaître
in a mattermatière of decadesdécennies.
disparaissent en quelques décennies.
Nous avons déclenché ces changements
environnementaux à l'échelle mondiale
01:29
These planetary-scaleéchelle de la planète environmentalenvironnement
changeschangements that we have setensemble in motionmouvement
qui sont en train de dépasser
notre capacité à altérer leur cours.
01:35
are rapidlyrapidement outpacingdépassant la our abilitycapacité
to altermodifier theirleur coursecours.
Mais je ne suis pas climatologue,
je suis astronome.
01:39
But I'm not a climateclimat scientistscientifique,
I'm an astronomerastronome.
J'étudie le caractère habitable
des planètes selon l'influence des étoiles
01:43
I studyétude planetaryplanétaire habitabilityhabitabilité
as influencedinfluencé by starsétoiles
avec l'espoir de trouver
des endroits dans l'univers
01:46
with the hopesespère of findingdécouverte
the placesdes endroits in the universeunivers
où l'on puisse découvrir la vie
en dehors de notre planète.
01:48
where we mightpourrait discoverdécouvrir
life beyondau-delà our ownposséder planetplanète.
J'investigue sur les choix immobiliers
des extraterrestres si on veut.
01:51
You could say that I look for
choicechoix alienextraterrestre realréal estatebiens.
Je suis ancrée dans la recherche
de la vie dans l'univers, mais
01:55
Now, as somebodyquelqu'un who is deeplyprofondément embeddedintégré
in the searchchercher for life in the universeunivers,
je vous assure que, plus vous cherchez
des planètes qui ressemblent à la Terre,
02:00
I can tell you that the more
you look for planetsplanètes like EarthTerre,
02:03
the more you appreciateapprécier
our ownposséder planetplanète itselfse.
plus vous appréciez la Terre elle-même.
Chacun de ces nouveaux mondes
pousse à une comparaison
02:07
EachChaque one of these newNouveau worldsmondes
invitesinvite a comparisonComparaison
entre la planète nouvellement découverte
et celles que nous connaissons le mieux,
02:09
betweenentre the newlynouvellement discovereddécouvert planetplanète
and the planetsplanètes we know bestmeilleur:
02:13
those of our ownposséder SolarSolar SystemSystème.
les planètes de notre système solaire.
Prenez notre voisine, Mars.
02:15
ConsiderEnvisager de our neighborvoisin, MarsMars.
Mars est petite et rocheuse,
et bien qu'un peu éloignée du soleil,
02:17
MarsMars is smallpetit and rockyrocheux,
and thoughbien que it's a bitbit farloin from the SunSun,
elle serait jugée
potentiellement habitable,
02:21
it mightpourrait be consideredpris en considération
a potentiallypotentiellement habitablehabitables worldmonde
si elle était découverte
dans une mission du type Kepler.
02:23
if founda trouvé by a missionmission like KeplerKepler.
02:25
IndeedEn effet, it's possiblepossible that MarsMars
was habitablehabitables in the pastpassé,
En effet, il est possible que Mars
ait été habitable par le passé,
et c'est pour cette raison
que nous étudions autant Mars.
02:29
and in partpartie, this is why
we studyétude MarsMars so much.
Nos robots, comme Curiosity,
parcourent et grattent sa surface,
02:32
Our roversRovers, like CuriosityCuriosité,
crawlcrawl acrossà travers its surfacesurface,
en quête d'indices sur les origines
de la vie telle que nous la connaissons.
02:36
scratchinggrattage for cluesindices as to the originsorigines
of life as we know it.
02:39
OrbitersOrbiteurs like the MAVENMAVEN missionmission
sampleéchantillon the MartianMartien atmosphereatmosphère,
Les sondes comme MAVEN
effectuent des prélèvements
dans l'atmosphère martienne
pour comprendre
02:42
tryingen essayant to understandcomprendre how MarsMars
mightpourrait have lostperdu its pastpassé habitabilityhabitabilité.
comment Mars pourrait avoir perdu
son caractère habitable.
02:46
PrivatePrivé spaceflightvol spatial companiesentreprises now offeroffre
not just a shortcourt tripvoyage to nearprès spaceespace
Les entreprises de vols spatiaux privés ne
proposent plus seulement un court voyage
dans l'espace proche, mais la possibilité
obsédante d'aller vivre sur Mars.
02:51
but the tantalizingalléchant possibilitypossibilité
of livingvivant our livesvies on MarsMars.
Ces panoramas martiens
02:54
But thoughbien que these MartianMartien vistaspanoramas
ressemblent à nos déserts,
des endroits qui,
02:56
resembleressemblent à des the desertsdéserts
of our ownposséder home worldmonde,
dans notre imagination, sont liés
à un esprit pionnier et à des frontières,
02:59
placesdes endroits that are tiedattaché in our imaginationimagination
to ideasidées about pioneeringnovateur and frontiersfrontières,
mais comparée à la Terre,
03:04
comparedpar rapport to EarthTerre
Mars est un endroit
plutôt terrible où vivre.
03:06
MarsMars is a prettyjoli terribleterrible placeendroit to livevivre.
Envisagez à quel point
nous n'avons pas colonisé
03:09
ConsiderEnvisager de the extentampleur to whichlequel
we have not colonizedcolonisé
les déserts de notre planète,
03:13
the desertsdéserts of our ownposséder planetplanète,
des endroits luxuriants
en comparaison avec Mars.
03:15
placesdes endroits that are lushluxuriant
by comparisonComparaison with MarsMars.
Car même dans les endroits les plus secs
et les plus hauts sur Terre,
03:17
Even in the driestles plus faibles,
highestle plus élevé placesdes endroits on EarthTerre,
03:20
the airair is sweetdoux and thicképais with oxygenoxygène
l'air est doux
et plein d'oxygène expiré par nos forêts
à des milliers de kilomètres de là.
03:23
exhaledexhalé from thousandsmilliers of milesmiles away
by our rainforestsforêts tropicales.
03:27
I worryinquiéter -- I worryinquiéter that this excitementexcitation
about colonizingcoloniser MarsMars and other planetsplanètes
Cette agitation autour de la colonisation
de Mars et des autres planètes m'inquiète.
Elle amène avec elle une ombre menaçante :
03:33
carriesporte with it a long, darkfoncé shadowombre:
le sous-entendu et la croyance de certains
03:36
the implicationimplication and beliefcroyance by some
que Mars sera là pour nous sauver
de la destruction que nous infligeons
03:38
that MarsMars will be there to saveenregistrer us
from the self-inflictedauto-infligées destructiondestruction
à la seule planète réellement habitable
que nous connaissons : la Terre.
03:42
of the only trulyvraiment habitablehabitables planetplanète
we know of, the EarthTerre.
Malgré mon amour
pour l'exploration interplanétaire,
03:46
As much as I love
interplanetaryinterplanétaire explorationexploration,
je ne suis absolument pas
d'accord avec cette idée.
03:48
I deeplyprofondément disagreeêtre en désaccord with this ideaidée.
03:50
There are manybeaucoup excellentExcellente reasonsles raisons
to go to MarsMars,
Il y a beaucoup d'excellentes
raisons d'aller sur Mars,
mais que quiconque vous dise
que Mars sera là pour sauver l'humanité,
03:53
but for anyonen'importe qui to tell you that MarsMars
will be there to back up humanityhumanité
c'est comme si le Capitaine du Titanic
vous disait que la vraie fête
03:57
is like the captaincapitaine of the TitanicTitanic
tellingrécit you that the realréal partyfête
04:00
is happeningévénement laterplus tard on the lifeboatscanots de sauvetage.
aura lieu plus tard,
sur les canots de sauvetage.
04:02
(LaughterRires)
(Rires)
(Applaudissements)
04:05
(ApplauseApplaudissements)
Merci.
04:08
Thank you.
Les buts de l'exploration interplanétaire
et de la préservation planétaire
04:11
But the goalsbuts of interplanetaryinterplanétaire
explorationexploration and planetaryplanétaire preservationpréservation
ne sont pas si opposés.
04:14
are not opposedopposé to one anotherun autre.
En fait, ce sont deux faces
d'un même but :
04:17
No, they're in factfait two sidescôtés
of the sameMême goalobjectif:
comprendre, préserver
et améliorer la vie à l'avenir.
04:19
to understandcomprendre, preservepréserver
and improveaméliorer life into the futureavenir.
Les conditions extrêmes de notre monde
sont des vues extraterrestres.
04:23
The extremeextrême environmentsenvironnements
of our ownposséder worldmonde are alienextraterrestre vistaspanoramas.
Elles sont juste plus proches de nous.
04:28
They're just closerplus proche to home.
Si nous pouvons comprendre comment créer
et maintenir des endroits habitables
04:29
If we can understandcomprendre how to createcréer
and maintainmaintenir habitablehabitables spacesles espaces
à partir des espaces hostiles
et inhospitaliers de la Terre,
04:34
out of hostilehostile, inhospitableinhospitalières
spacesles espaces here on EarthTerre,
nous pourrions satisfaire les besoins
de préservation de notre environnement
04:37
perhapspeut être we can meetrencontrer the needsBesoins
of bothtous les deux preservingpréservant our ownposséder environmentenvironnement
04:40
and movingen mouvement beyondau-delà it.
tout en allant de l'avant.
Je conclurai avec une dernière pensée :
04:43
I leavelaisser you with a finalfinal
thought experimentexpérience:
04:45
Fermi'sDe Fermi paradoxparadoxe.
le paradoxe de Fermi.
Dans les années 1950,
le physicien Enrico Fermi
04:47
ManyDe nombreux yearsannées agodepuis, the physicistphysicien EnricoEnrico FermiFermi
askeda demandé that, givendonné the factfait
a suggéré qu'étant donné le fait que
notre univers existe depuis très longtemps
04:52
that our universeunivers has been around
for a very long time
et que nous pensons
qu'il comporte de nombreuses planètes,
04:54
and we expectattendre that there
are manybeaucoup planetsplanètes withindans it,
nous devrions avoir déjà trouvé
une preuve de la vie extraterrestre.
04:57
we should have founda trouvé evidencepreuve
for alienextraterrestre life by now.
05:00
So where are they?
Alors où est-elle ?
Eh bien, le paradoxe de Fermi
peut se résoudre ainsi :
05:02
Well, one possiblepossible solutionSolution
to Fermi'sDe Fermi paradoxparadoxe
lorsqu'une civilisation devient
technologiquement suffisamment avancée
05:06
is that, as civilizationscivilisations becomedevenir
technologicallysur le plan technologique advancedAvancée enoughassez
pour considérer vivre parmi les étoiles,
05:09
to considerconsidérer livingvivant amongstparmi the starsétoiles,
elle perd de vue
05:11
they loseperdre sightvue of how importantimportant it is
l'importance de protéger le monde
qui a permis son progrès.
05:14
to safeguardsauvegarde the home worldsmondes that fosteredfavorisé
that advancementpromotion to begincommencer with.
C'est de l'orgueil de penser que
la seule colonisation interplanétaire
05:18
It is hubrishubris to believe
that interplanetaryinterplanétaire colonizationla colonisation aloneseul
05:23
will saveenregistrer us from ourselvesnous-mêmes,
nous sauvera de nous-mêmes,
mais la préservation planétaire
et l'exploration interplanétaire
05:25
but planetaryplanétaire preservationpréservation
and interplanetaryinterplanétaire explorationexploration
peuvent aller de pair.
05:28
can work togetherensemble.
Si nous croyons fermement pouvoir
05:30
If we trulyvraiment believe in our abilitycapacité
faire de l'environnement hostile de Mars
un lieu d'habitation pour les humains,
05:32
to bendpliez the hostilehostile environmentsenvironnements of MarsMars
for humanHumain habitationhabitation,
05:36
then we should be ablecapable to surmountsurmonter
the farloin easierPlus facile tasktâche of preservingpréservant
alors nous devrions pouvoir surmonter
la tâche bien plus facile de préserver
le caractère habitable de la Terre.
05:39
the habitabilityhabitabilité of the EarthTerre.
Merci.
05:41
Thank you.
(Applaudissments)
05:42
(ApplauseApplaudissements)
Translated by Helene Tercier
Reviewed by Tianyu WANG

▲Back to top

About the speaker:

Lucianne Walkowicz - Stellar astronomer
Lucianne Walkowicz works on NASA's Kepler mission, studying starspots and "the tempestuous tantrums of stellar flares."

Why you should listen

Lucianne Walkowicz is an Astronomer at the Adler Planetarium in Chicago. She studies stellar magnetic activity and how stars influence a planet's suitability as a host for alien life. She is also an artist and works in a variety of media, from oil paint to sound. She got her taste for astronomy as an undergrad at Johns Hopkins, testing detectors for the Hubble Space Telescope’s new camera (installed in 2002). She also learned to love the dark stellar denizens of our galaxy, the red dwarfs, which became the topic of her PhD dissertation at University of Washington. Nowadays, she works on NASA’s Kepler mission, studying starspots and the tempestuous tantrums of stellar flares to understand stellar magnetic fields. She is particularly interested in how the high energy radiation from stars influences the habitability of planets around alien suns. Lucianne is also a leader in the Large Synoptic Survey Telescope, a new project that will scan the sky every night for 10 years to create a huge cosmic movie of our Universe.

More profile about the speaker
Lucianne Walkowicz | Speaker | TED.com