English-Video.net comment policy

The comment field is common to all languages

Let's write in your language and use "Google Translate" together

Please refer to informative community guidelines on TED.com

TEDxBoulder

Ash Beckham: We're all hiding something. Let's find the courage to open up

Ash Beckham: On cache tous quelque chose. Trouvons le courage de nous ouvrir

Filmed:
2,701,201 views

Dans cette conférence touchante, Ash Beckham nous offre une nouvelle approche de l'empathie et de l'ouverture. Ça commence par la compréhension que chacun d'entre nous, à un moment de notre vie, a connu des difficultés. La seule solution, explique Beckham, est d'ouvrir la porte et sortir de son placard.

- Equality advocate
Ash Beckham approaches hard conversations from a place of compassion and empathy. Full bio

I'm going to talk to you tonightce soir
Ce soir, je vais vous parler
00:12
about comingvenir out of the closetplacard,
de sortir du placard
00:14
and not in the traditionaltraditionnel sensesens,
pas juste au sens usuel,
00:16
not just the gaygay closetplacard.
pas juste du placard gay.
00:17
I think we all have closetsplacards.
Je pense qu'on a tous des placards.
00:19
Your closetplacard maymai be tellingrécit someoneQuelqu'un
Votre placard peut être dire à quelqu'un
00:21
you love her for the first time,
que vous l'aimez pour la première fois,
00:23
or tellingrécit someoneQuelqu'un that you're pregnantEnceinte,
ou que vous êtes enceinte,
00:25
or tellingrécit someoneQuelqu'un you have cancercancer,
ou que vous avez un cancer,
00:27
or any of the other harddifficile conversationsconversations
ou toute autre conversation difficile
00:30
we have throughouttout au long de our livesvies.
qu'on a au cours de nos vies.
00:32
All a closetplacard is is a harddifficile conversationconversation,
Un placard,
c'est juste une conversation difficile,
00:34
and althoughbien que our topicsles sujets maymai varyvarier tremendouslyénormément,
et bien que les sujets varient énormément,
00:38
the experienceexpérience of beingétant in
l'expérience d'être dans
00:41
and comingvenir out of the closetplacard is universaluniversel.
et de sortir du placard est universelle.
00:43
It is scaryeffrayant, and we hatehaine it, and it needsBesoins to be doneterminé.
Ça fait peur, et on déteste ça,
et il faut le faire.
00:46
SeveralPlusieurs yearsannées agodepuis,
Il y a quelques années,
00:52
I was workingtravail at the SouthSud SideCôté WalnutNoyer CafeCafe,
je travaillais au Café Walnut,
00:53
a locallocal dinerle dîner in townville,
un petit restaurant en ville,
00:57
and duringpendant my time there I would go throughpar phasesphases
pendant cette période,
je traversais des phases
00:59
of militantmilitant lesbianlesbienne intensityintensité:
de lesbienne militante en puissance :
01:01
not shavingrasage my armpitsaisselles,
ne rasant plus mes aisselles,
01:05
quotingciter AniAni DiFrancoDiFranco lyricsParoles as gospelEvangile.
citant les chansons d'Ani DiFranco
comme parole d'évangile
01:07
And dependingen fonction, dépendemment on the bagginesstombante of my cargocargaison shortsshort
et selon l'ampleur de mes shorts cargo
01:10
and how recentlyrécemment I had shavedrasé my headtête,
et la façon dont je me suis rasée
la tête récemment,
01:13
the questionquestion would oftensouvent be sprungSprung on me,
la question me revenait souvent,
01:15
usuallyd'habitude by a little kidenfant:
en général par un jeune enfant :
01:17
"UmUmm, are you a boygarçon or are you a girlfille?"
« Hum, êtes-vous un garçon ou une fille ? »
01:19
And there would be an awkwardmaladroite silencesilence at the tabletable.
Il y avait un silence gênant à la table.
01:24
I'd clenchClench my jawmâchoire a little tighterplus serré,
Je serrais ma mâchoire un peu plus fort,
01:27
holdtenir my coffeecafé potpot with a little more vengeancevengeance.
tenais ma cafetière
avec un peu plus d'intensité.
01:29
The dadpapa would awkwardlymaladroitement shuffleShuffle his newspaperjournal
Le père remuait maladroitement son journal
01:32
and the mommaman would shoottirer a chillingse détendre stareregard at her kidenfant.
et la mère lançait
un regard froid à son enfant.
01:35
But I would say nothing,
Mais je ne disais rien,
01:37
and I would seetheConsultezla insideà l'intérieur.
et je bouillais à l'intérieur.
01:39
And it got to the pointpoint where everychaque time I walkedmarcha up
A un point où dès que j'arrivais
01:41
to a tabletable that had a kidenfant anywherenulle part betweenentre
threeTrois and 10 yearsannées oldvieux, I was readyprêt to fightbats toi.
à une table avec un enfant âgé entre
3 et 10 ans, j'étais prête à me battre.
01:43
(LaughterRires)
(Rires)
01:47
And that is a terribleterrible feelingsentiment.
Et c'était un sentiment horrible.
01:49
So I promisedpromis myselfmoi même, the nextprochain
time, I would say something.
Alors je me suis promis que,
la prochaine fois, je dirais quelque chose.
01:51
I would have that harddifficile conversationconversation.
J'aurais cette conversation difficile.
01:55
So withindans a mattermatière of weekssemaines, it happensarrive again.
Dans les semaines suivantes,
c'est arrivé de nouveau.
01:57
"Are you a boygarçon or are you a girlfille?"
« Êtes-vous un garçon ou une fille ? »
02:00
FamiliarFamilier silencesilence, but this time I'm readyprêt,
Même silence,
mais cette fois j'étais prête,
02:02
and I am about to go all Women'sDes femmes StudiesÉtudes 101
je vais leur faire la leçon
« Études des Femmes pour Débutant »
02:05
on this tabletable. (LaughterRires)
à cette table. (Rires)
02:09
I've got my BettyBetty FriedanFriedan quotescitations.
J'ai mes citations de Betty Friedan.
02:12
I've got my GloriaGloria SteinemSteinem quotescitations.
J'ai mes citations de Gloria Steinem.
02:14
I've even got this little bitbit from
"VaginaVagin MonologuesMonologues" I'm going to do.
J'ai même un peu de « Monologues du Vagin »
que je vais leur citer.
02:16
So I take a deepProfond breathsouffle and I look down
Alors je prends une grande respiration
et regarde vers le bas
02:19
and staringregarder back at me is a
four-year-oldquatre ans girlfille in a pinkrose dressrobe,
et une petite fille de 4 ans
dans une robe rose me fixe,
02:23
not a challengedéfi to a feministféministe duelDuel,
pas un défi pour un débat féministe,
02:27
just a kidenfant with a questionquestion:
juste une enfant avec une question :
02:29
"Are you a boygarçon or are you a girlfille?"
« Êtes-vous un garçon ou une fille ? »
02:32
So I take anotherun autre deepProfond breathsouffle,
Je prends une autre respiration,
02:34
squatsquat down to nextprochain to her, and say,
m'accroupis à côté d'elle,
02:36
"Hey, I know it's kindgentil of confusingdéroutant.
et dis : « Hey, je sais c'est un peu déroutant.
02:37
My haircheveux is shortcourt like a boy'sgarçonnet,
J'ai les cheveux à la garçonne,
02:39
and I wearporter boy'sgarçonnet clothesvêtements, but I'm a girlfille,
j'ai des habits de garçon,
mais je suis une fille.
02:41
and you know how sometimesparfois
you like to wearporter a pinkrose dressrobe,
Tu sais des fois tu mets une robe rose,
02:43
and sometimesparfois you like to
wearporter your comfyconfortable jammiespyjama?
des fois tu mets ton pyjama confortable ?
02:45
Well, I'm more of a comfyconfortable jammiespyjama kindgentil of girlfille."
Eh bien,
je suis une fille du genre pyjama. »
02:48
And this kidenfant looksregards me deadmort in the eyeœil,
Et l'enfant me regarde dans les yeux,
02:52
withoutsans pour autant missingmanquant a beatbattre, and saysdit,
et dit du tac au tac :
02:54
"My favoritepréféré pajamaspyjamas are purpleviolet with fishpoisson.
« Mon pyjama préféré est
violet avec des poissons.
02:55
Can I get a pancakecrêpe, please?"
Je peux avoir un pancake, svp ? »
02:57
(LaughterRires)
(Rires)
02:59
And that was it. Just, "Oh, okay. You're a girlfille.
Et c'était tout. « Oh ok. Tu es une fille.
03:02
How about that pancakecrêpe?"
Et donc ce pancake ? »
03:05
It was the easiestplus facile harddifficile conversationconversation
C'est la conversation difficile
03:08
I have ever had.
la plus facile que j'ai jamais eue.
03:10
And why? Because PancakeCrêpe GirlJeune fille and I,
Pourquoi ? Parce que Pancake Girl et moi,
03:12
we were bothtous les deux realréal with eachchaque other.
étions toutes deux honnêtes avec l'autre.
03:15
So like manybeaucoup of us,
Donc comme beaucoup d'entre nous,
03:18
I've livedvivait in a fewpeu closetsplacards in my life, and yeah,
j'ai vécu
dans quelques placards dans ma vie,
03:20
mostles plus oftensouvent, my wallsdes murs happenedarrivé to be rainbowarc en ciel.
le plus souvent,
mes murs étaient des arcs-en-ciel.
03:23
But insideà l'intérieur, in the darkfoncé,
Mais à l'intérieur, dans le noir,
03:25
you can't tell what colorCouleur the wallsdes murs are.
on ne peut pas voir la couleur des murs.
03:27
You just know what it feelsse sent like to livevivre in a closetplacard.
Vous savez juste ce que c'est
que de vivre dans un placard.
03:29
So really, my closetplacard is no differentdifférent than yoursle tiens
Donc vraiment,
mon placard n'est pas différent du vôtre
03:33
or yoursle tiens or yoursle tiens.
ou du vôtre, ou du vôtre.
03:36
Sure, I'll give you 100 reasonsles raisons
Oui, je vous donnerai 100 raisons
03:39
why comingvenir out of my closetplacard was
harderPlus fort than comingvenir out of yoursle tiens,
pourquoi le mien était
plus dur que le vôtre,
03:41
but here'svoici the thing: HardDur is not relativerelatif.
mais voilà : Dur n'est pas relatif.
03:43
HardDur is harddifficile.
Dur c'est dur.
03:46
Who can tell me that explainingexpliquer to
someoneQuelqu'un you've just declareddéclaré bankruptcyla faillite
Qui peut dire qu'expliquer à
quelqu'un que vous déclarez faillite
03:48
is harderPlus fort than tellingrécit someoneQuelqu'un
you just cheatedtriché on them?
est plus dur qu'avouer
que vous avez été infidèle ?
03:52
Who can tell me that his comingvenir out storyrécit
Qui peut dire que son coming out
03:54
is harderPlus fort than tellingrécit your five-year-oldFive-year-old
you're gettingobtenir a divorcedivorce?
est plus dur que dire à votre enfant
que vous divorcez ?
03:57
There is no harderPlus fort, there is just harddifficile.
Il n'y a pas plus dur, il y a juste dur.
03:59
We need to stop rankingclassement our harddifficile
againstcontre everyonetoutes les personnes else'sd'autre harddifficile
On doit arrêter de classer nos difficultés
avec celles des autres
04:03
to make us feel better or worsepire about our closetsplacards
et se sentir mieux ou pas
au sujet de nos secrets
04:06
and just commiserates’apitoyer on the
factfait that we all have harddifficile.
et juste s'accorder sur le fait
qu'on a tous des moments durs.
04:09
At some pointpoint in our livesvies, we all livevivre in closetsplacards,
On vit tous, à un moment, dans un placard,
04:13
and they maymai feel safesûr,
On s'y sent en sûreté,
04:16
or at leastmoins saferplus sûr than what liesmentir
on the other sidecôté of that doorporte.
du moins plus que
de l'autre côté de la porte.
04:18
But I am here to tell you,
Mais je suis ici pour vous dire,
04:21
no mattermatière what your wallsdes murs are madefabriqué of,
peu importe de quoi vos murs sont faits,
04:23
a closetplacard is no placeendroit for a personla personne to livevivre.
un placard n'est pas un endroit
où l'on peut vivre.
04:25
ThanksMerci. (ApplauseApplaudissements)
Merci. (Applaudissements)
04:29
So imagineimaginer yourselftoi même 20 yearsannées agodepuis.
Donc imaginez-vous il y a 20 ans.
04:32
Me, I had a ponytailqueue de cheval, a straplesssans bretelles dressrobe,
Moi, j'avais une queue de cheval,
une robe sans bretelle
04:36
and high-heeledtalons hauts shoeschaussures.
et des chaussures à talon.
04:41
I was not the militantmilitant lesbianlesbienne
Je n'étais pas une lesbienne militante
04:43
readyprêt to fightbats toi any four-year-oldquatre ans
that walkedmarcha into the cafecafé.
prête à me battre avec n'importe quel enfant
qui entrait dans le restaurant.
04:44
I was frozencongelé by fearpeur, curledchicorées up in the cornercoin
J'étais figée par la peur,
blottie dans un coin
04:48
of my pitch-blacknoire closetplacard
de mon sombre placard
04:52
clutchingembrayage my gaygay grenadeGrenade,
agrippée à ma grenade gay,
04:54
and movingen mouvement one musclemuscle is the scariestplus effrayante thing
et bouger le moindre muscle
est la chose la plus effrayante
04:57
I have ever doneterminé.
que j'ai jamais faite.
05:00
My familyfamille, my friendscopains, completeAchevée strangersétrangers --
Ma famille, mes amis, des étrangers,
05:03
I had spentdépensé my entiretout life
j'avais passé ma vie entière
05:05
tryingen essayant to not disappointdécevoir these people,
à essayer de ne décevoir personne,
05:06
and now I was turningtournant the worldmonde upsideà l'envers down
et maintenant je chamboulais mon monde
05:08
on purposeobjectif.
exprès.
05:11
I was burningbrûlant the pagespages of the scriptscript
Je brûlais les pages du script
05:13
we had all followedsuivi for so long,
qu'on suivait tous depuis bien longtemps,
05:15
but if you do not throwjeter that grenadeGrenade, it will killtuer you.
mais si vous ne jetez pas cette grenade,
elle vous tuera.
05:17
One of my mostles plus memorablemémorable grenadeGrenade tosseslancer
Mon lancer de grenade le plus mémorable
05:21
was at my sister'ssœur weddingmariage.
était au mariage de ma sœur.
05:23
(LaughterRires)
(Rires)
05:25
It was the first time that manybeaucoup in attendancefréquentation
C'était la première fois
qu'un bon nombre de personnes
05:27
knewa connu I was gaygay, so in doing
my maidfemme de ménage of honorhonneur dutiesfonctions,
savaient que j'étais gay.
Tenant mon rôle de demoiselle d'honneur,
05:30
in my blacknoir dressrobe and heelstalons,
dans ma robe noire et en talons,
05:33
I walkedmarcha around to tablesles tables
j'allais de table en table
05:35
and finallyenfin landeda atterri on a tabletable of my parents'des parents friendscopains,
et arrive à la table d'amis de mes parents,
05:37
folksgens that had knownconnu me for yearsannées.
personnes qui me connaissent
depuis des années.
05:39
And after a little smallpetit talk,
one of the womenfemmes shouteda crié out,
Après avoir fait la causette,
une des femmes s'écrie :
05:42
"I love NathanNathan LaneLane!"
« J'adore Nathan Lane ! »
05:45
And the battlebataille of gaygay relatabilitynarrabilité had beguncommencé.
Et la bataille de référence gay
avait commencé.
05:48
"AshCendre, have you ever been to the CastroCastro?"
« Ash, es-tu déjà allée au Castro ? »
05:51
"Well, yeah, actuallyréellement, we have
friendscopains in SanSan FranciscoFrancisco."
« Eh bien, oui, en fait,
on a des amis à San Francisco. »
05:53
"Well, we'venous avons never been there
but we'venous avons heardentendu it's fabulousfabuleux."
« On y est jamais allé
mais on dit que c'est génial. »
05:55
"AshCendre, do you know my hairdressersalon de coiffure AntonioAntonio?
« Ash, tu connais mon coiffeur Antonio ?
05:58
He's really good and he has
never talkeda parlé about a girlfriendpetite amie."
Il est vraiment doué et n'a jamais
parlé d'une petite amie. »
06:00
"AshCendre, what's your favoritepréféré TVTV showmontrer?
« Ash, quelle est ta série préférée ?
06:03
Our favoritepréféré TVTV showmontrer? FavoriteFavori: Will & GraceGrace.
Notre série préférée ? Will & Grace.
06:05
And you know who we love? JackJack.
Et tu sais qui on aime ? Jack.
06:07
JackJack is our favoritepréféré."
Jack est notre préféré. »
06:08
And then one womanfemme, stumpedperplexe
Puis une femme, déconcertée
06:10
but wantingvouloir so desperatelydésespérément to showmontrer her supportsoutien,
mais voulant désespérément
me montrer son soutien,
06:13
to let me know she was on my sidecôté,
me faire savoir qu'elle était avec moi,
06:15
she finallyenfin blurtedlâché out,
a finalement lâché :
06:18
"Well, sometimesparfois my husbandmari wearsporte pinkrose shirtschemises."
« Tiens, des fois mon mari
porte des chemises roses. »
06:19
(LaughterRires)
(Rires)
06:23
And I had a choicechoix in that momentmoment,
Et j'ai eu un choix à ce moment,
06:25
as all grenadeGrenade throwerslanceurs do.
comme tout lanceur de grenade.
06:27
I could go back to my girlfriendpetite amie
and my gay-lovingépris de gay tabletable
Je pouvais retourner avec ma petite amie
et mon aimante table gay
06:29
and mockmoquer theirleur responsesréponses,
et me moquer de leurs réponses,
06:33
chastisechâtier theirleur unworldlinessunworldliness and theirleur inabilityincapacité
punir leur naïveté et leur incapacité
06:35
to jumpsaut throughpar the politicallypolitiquement correctcorrect
gaygay hoopscerceaux I had broughtapporté with me,
à relever le défi politiquement
correct gay que j'étais,
06:37
or I could empathizefaire preuve d’empathie with them
ou je pouvais compatir avec eux
06:40
and realizeprendre conscience de that that was maybe one of
the hardestle plus dur things they had ever doneterminé,
et voir que c'était une des choses
les plus dures qu'ils aient jamais faites,
06:43
that startingdépart and havingayant that conversationconversation
que commencer et avoir cette conversation
06:47
was them comingvenir out of theirleur closetsplacards.
était pour eux sortir de leur placard.
06:50
Sure, it would have been easyfacile
to pointpoint out where they feltse sentait shortcourt.
C'est sûr, ça aurait été facile
de pointer leur maladresse.
06:52
It's a lot harderPlus fort to meetrencontrer them where they are
C'est bien plus dur de dépasser ces impairs
06:56
and acknowledgereconnaître the factfait that they were tryingen essayant.
et reconnaître le fait qu'ils essayent.
06:58
And what elseautre can you askdemander someoneQuelqu'un to do but try?
Et qu'est-ce que vous pouvez
demander d'autre qu'essayer ?
07:00
If you're going to be realréal with someoneQuelqu'un,
Si vous voulez être honnête avec quelqu'un,
07:05
you gottaje dois be readyprêt for realréal in returnrevenir.
vous devez être prêt à
de l'honnêteté en retour.
07:07
So harddifficile conversationsconversations are still not my strongfort suitcostume.
Alors les conversations difficiles
ne sont pas mon point fort.
07:11
AskDemander anybodyn'importe qui I have ever dateddaté.
Demandez à n'importe quelle de mes ex.
07:14
But I'm gettingobtenir better, and I followsuivre what I like to call
Mais je m'améliore,
et je suis ce que j'appelle
07:16
the threeTrois PancakeCrêpe GirlJeune fille principlesdes principes.
les 3 principes de la Pancake Girl.
07:19
Now, please viewvue this throughpar gay-coloredcouleur gay lenseslentilles,
Maintenant, vous voyez cela
avec les yeux d'une personne gay
07:21
but know what it takes to come out of any closetplacard
mais sachez que sortir
de n'importe quel placard
07:25
is essentiallyessentiellement the sameMême.
demande essentiellement la même chose.
07:28
NumberNombre one: Be authenticauthentique.
Un : Être authentique.
07:30
Take the armorarmure off. Be yourselftoi même.
Retirer son armure. Être soi-même.
07:33
That kidenfant in the cafecafé had no armorarmure,
La fille au café n'avait pas d'armure,
07:34
but I was readyprêt for battlebataille.
mais j'étais prête pour la bataille.
07:36
If you want someoneQuelqu'un to be realréal with you,
Si vous voulez que quelqu'un
soit honnête avec vous,
07:38
they need to know that you bleedfond perdu too.
ils ont besoin de savoir
que vous saignez aussi.
07:41
NumberNombre two: Be directdirect. Just
say it. RipRIP the Band-AidBand-Aid off.
Deux : Soyez direct. Dites-le.
Retirez le pansement d'un coup.
07:44
If you know you are gaygay, just say it.
Si savez que vous êtes gay,
dites-le.
07:47
If you tell your parentsParents you mightpourrait be gaygay,
Dire peut-être à vos parents,
07:50
they will holdtenir out hopeespérer that this will changechangement.
fera garder espoir que ça change.
07:51
Do not give them that sensesens of falsefaux hopeespérer.
Ne leur donnez pas de faux espoirs.
07:53
(LaughterRires)
(Rires)
07:56
And numbernombre threeTrois, and mostles plus importantimportant --
Et trois, et le plus important --
07:58
(LaughterRires)
(Rires)
08:03
Be unapologeticapologétique.
Ne vous excusez pas.
08:05
You are speakingParlant your truthvérité.
Vous dites votre vérité.
08:09
Never apologizes'excuser for that.
Ne vous excusez jamais pour ça.
08:11
And some folksgens maymai have gottenobtenu hurtblesser alongle long de the way,
Certains sont peut-être blessés au passage,
08:15
so sure, apologizes'excuser for what you've doneterminé,
alors oui,
excusez de ce que vous avez fait,
08:17
but never apologizes'excuser for who you are.
mais ne vous excusez jamais
pour qui vous êtes.
08:20
And yeah, some folksgens maymai be disappointeddésappointé,
Et oui, certains seront déçus,
08:23
but that is on them, not on you.
mais ça les concerne, pas vous.
08:26
Those are theirleur expectationsattentes
of who you are, not yoursle tiens.
Ce sont leurs attentes
sur vous, pas les vôtres.
08:29
That is theirleur storyrécit, not yoursle tiens.
C'est leur histoire, pas la vôtre.
08:31
The only storyrécit that mattersimporte
La seule histoire qui compte
08:36
is the one that you want to writeécrire.
est celle que vous voulez écrire.
08:37
So the nextprochain time you find yourselftoi même
Alors la prochaine fois que vous êtes
08:40
in a pitch-blacknoire closetplacard clutchingembrayage your grenadeGrenade,
dans un placard agrippé à votre grenade,
08:42
know we have all been there before.
sachez que nous sommes
tous passés par là.
08:44
And you maymai feel so very aloneseul, but you are not.
Et vous vous sentirez surement seul,
mais vous ne l'êtes pas.
08:48
And we know it's harddifficile but we need you out here,
Et on sait que c'est dur,
mais on a besoin de vous ici,
08:51
no mattermatière what your wallsdes murs are madefabriqué of,
peu importe de quoi vos murs sont faits,
08:54
because I guaranteegarantie you there are othersautres
parce que je vous assure que d'autres
08:57
peeringpeering throughpar the keyholestrous de serrure of theirleur closetsplacards
regardent à travers leur serrure
08:59
looking for the nextprochain bravecourageux soulâme to
bustbuste a doorporte openouvrir, so be that personla personne
cherchant l'âme vaillante qui ose ouvrir
sa porte, alors soyez cette personne
09:01
and showmontrer the worldmonde that we
are biggerplus gros than our closetsplacards
et montrez au monde que
nous sommes plus forts que nos placards
09:05
and that a closetplacard is no placeendroit for a personla personne
et qu'un placard n'est pas un endroit
09:08
to trulyvraiment livevivre.
où l'on peut vraiment vivre.
09:12
Thank you, BoulderBoulder. EnjoyProfitez de your night. (ApplauseApplaudissements)
Merci, Boulder. Profitez de votre soirée. (Applaudissements)
09:13
Translated by Diane Wolf
Reviewed by Beddiyouh Med Ali

▲Back to top

About the speaker:

Ash Beckham - Equality advocate
Ash Beckham approaches hard conversations from a place of compassion and empathy.

Why you should listen

Ash Beckham is no stranger to hard conversations. In her work, she shares how coming out as a lesbian helped her appreciate our common humanity and better understand the hardships that we all face. This equality advocate mixes personal experience and wisdom to help everyone bravely face their demons.

More profile about the speaker
Ash Beckham | Speaker | TED.com